Home / PRESIDENTIELLE 2018 / Wilfried Claude:”on va sauf que tchop together. On a même encore prévu de tchop ensemble à Mbeng”

Wilfried Claude:”on va sauf que tchop together. On a même encore prévu de tchop ensemble à Mbeng”

Hmm… Bon, comme je suis encore allé manger avec Cabral hier soir là, vous faites comment? Vous vous suicidez? Vu qu’il faut absolument être du même parti politique pour qu’un Camerounais en rencontre un autre.

Akiee… The bêtise of ça

De l’autre côté, il parait que manger avec Cabral, c’est être membre d’UNIVERS. On m’a même déjà annoncé « député 11 millions » en 2019

Wee, c’est souillant hein. C’est même pitiant.  Quand ce n’est pas avec vos histoires de tribu ou de village, vous essayez de diviser avec la politique.  Et vous parlez d’arrogance quand on vous trouve un peu idiots?

Si ce n’est pas ça, c’est quoi alors ?
Ça me surprend plutôt que ça vous surprenne. En tout cas hein, on va sauf que tchop together. On a même encore prévu de tchop ensemble à Mbeng bientôt et de vous send les tofs. Que celui à qui ça ne plait pas take l’avion ( ou la boîte de sardine ) et vienne nous rejoindre pour se plaindre. De préférence accompagné de ses parents, au cas où il aurait un malaise.

Sinon qu’il cale en l’air après le décollage.

Heureusement que vos ridicules « lettres ouvertes » sont écrites sur Facebook. Sinon à force d’écrire pour ne rien dire, il y’a longtemps que vous seriez en manque de papier. Surtout que grâce à la force de l’expérience, le Cameroun, grand exportateur de troncs d’arbre, ne transforme toujours pas son bois, depuis 36 ans et 32 PV.

Et pour ceux qui demandent le contenu de nos échanges : en fait il y’a une go dans le quartier de Cabral là sur qui je flashe depuis un mois. Et j’aimerais qu’il me joue 10 de ce côté. La go là a la chair partout comme j’aime là jusqu’aaaaa. De vraies formes africaines!

Vous êtes satisfaits ou bien vous êtes des voyeurs incontrôlés qui veulent aussi les détails de ça? Bref hein, comme je vous l’ai dit la dernière fois, c’est soit vous comprenez, soit vous faites comme les gens du RDPC, dont le cerveau inondé d’huile sardinarde les empêche de comprendre quoique ce soit : la politique, ce n’est pas l’inquisition. La campagne présidentielle n’est pas un génocide.

Si vous voulez la guerre, faites-la donc avec votre épouse qui vous réclame la ration depuis 19 jours. En politique, on se rencontre et on discute.

Mais si vous avez autant de temps libre, demandez-vous plutôt ce qui a le plus ému le peuple camerounais et plu à nos compatriotes ces derniers temps : mes images avec Cabral, ou bien votre grosse agitation sous fond de lettres ouvertes ( ou fermées je ne sais même plus ) qui respirent l’aigreur et le manque d’attention?

Qu’est-ce qui redonne du crédit à nos partis ? Nos méthodes ou bien les vôtres ? Soyez objectifs et ne laissez pas le whisky dominer votre raison.
La réalité est aussi implacable qu’elle n’est vraie : notre peuple se fiche de vous. Il est plutôt heureux de voir de jeunes modèles qu’on croyait ennemis, dîner à la même table

La table du Cameroun

C’est une nouvelle façon de faire la politique. Loin de vos vieux modèles dépassés qui n’ont jamais fonctionné, et que vous persistez curieusement à appliquer comme si vous étiez sous hypnose et que l’histoire ne vous enseignait rien.

On me reproche par là de chercher à plaire à tout le monde (C’est encore un raisonnement du type 32=500). Vous n’y êtes pas du tout : je garde simplement en mémoire qu’on partage le même pays, et qu’on ne doit se faire la guerre qu’en cas de réel motif de guerre. Ce qui n’est pas le cas échéant.

Encore que ce n’est pas mauvais de se faire des amis. C’est beaucoup plus louable que de forcer le conflit là où la situation réclame l’inverse.  C’est l’essence même de l’absurde. Et c’est ce que vous faites. Mais bon, le Cameroun, c’est le pays du monde à l’envers, où les qualités sont des défauts. C’est un peu comme ceux qui m’ont reproché de « bien parler » et d’être « éloquent » à la télé parce que ça séduit les gens … Et les femmes à temps partiel.

Je vous présente ici mes plus plates excuses, je n’aurais pas dû.

Ah oui , un dernier kongossa pour vous énerver encore un peu plus : à mon arrivée hier au ‘’Yao Ba’’ ( C’est un tournedos pour riches sis au quartier bastos à Yaoundé ), j’ai été surpris et assez honoré par une inscription électronique géante qui me souhaitait la bienvenue. Et ce cher Libii Li Ngue a quant à lui, eu droit à une chanson en son honneur …

Pourtant nous ne sommes ni des rock-stars, ni des footballeurs. En temps normal, notre domaine n’intéresse absolument personne.

Mais nous avons réussi l’impensable : tous les milieux de la société s’intéressent maintenant à la politique. Ils y ont pris goût comme à un opium fort. Mais si vous arrivez à penser que cela s’est fait grâce à vos clashs facebookiens, à votre compréhension bancale de la politique et vos replis ethniques à peine voilés, alors on peut dire sans se tromper que vous êtes des défroqueurs professionnels.

Tout bêtement.

Alors si vous avez de la force à revendre, utilisez-la pour soutenir le Professeur Kamto dans sa lutte contre la haute tricherie de Paul Biya. On aura besoin de tout le monde pour y arriver. Faire autre chose, c’est être hors-sujet.

Claude Wilfried Ekanga Ekanga

( Sinon hein … Je suis libre comme l’air ce soir. Que celui qui est jaloux de ces images m’invite aussi à son tour, et je viendrai avec plaisir. Ce sera un bon moyen d’essayer de me soutirer des informations, pendant que moi je profiterai de la nourriture et de la boisson gratuites )

 

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

 

Facebook Comments

About Lewouri Info TV

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Les sécessionnistes attaquent Okalia Bilaï

Le cortège du gouverneur de la région du Sud-ouest a essuyé des tirs ce 12 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *