Home / IDEES / Prof. Pierre Mila Assouté:”le Rdmc ne Sera pas réceptif à la cybercriminalité”

Prof. Pierre Mila Assouté:”le Rdmc ne Sera pas réceptif à la cybercriminalité”

Nous Vivons au Cameroun du <<Renouveau>> dans les amalgames.

LA LIBERTE ET LA DEMOCRATIE SONT-ELLES DES PERMIS DE LIBERTINAGE ?

Avant de donner notre positionnement sur ce questionnement, je vais d’emblée dire que ma conviction profonde est assise que le Cameroun est pays ou les textes Constitutifs énoncent les principes universels des Etats de droit et de démocratie mais un pays placé sous une autorité autocratique.

La mise sous mandat de depot d’un citoyen par la justice pour des infractions de diffamation de calomnie de diffusion de documents officiels classes confidentiels ou des secrets défenses, est-Elle une atteinte à la liberte donc a un droit naturel, un droit légal ou une atteinte à la démocratie ?
La frontiere est mince entre les tentations de LIBERTINAGE et l’exercice des libertés démocratiques.

Nous allons ici avec votre réaction constructive si possible tenter une analyse de ce postulat.

La liberte est un pouvoir. Elle est même à notre sens le premier de tous les pouvoirs car Elle est l’essence qui confère tout pouvoir.

L’Homme Libre est donc une entité porteuse du premier de tous les pouvoirs. C’est pourquoi son vote, lorsqu’il est Libre, en démocratie, est l’essence de tout pouvoir légitime et légal.

Montesquieu que l’on ne présente plus, reprend a son compte que [Tout Homme qui a du pouvoir a tendance à en abuser. Il faut une Bonne disposition des choses et des Lois pour que le Pouvoir arrête le Pouvoir ]

Comme chacun le voit, il ne s’agit pas exclusivement d’un pouvoir d’Etat, d’un pouvoir des armes, d’un pouvoir de l’Argent, d’un pouvoir de l’Amour ou de la Haine.
Il s’agit d’abord de la liberté qui est le premier de tous les pouvoirs.

Tout Homme qui porte en lui la Liberté, donc le fondement du pouvoir, est un pouvoir, il a le pouvoir comme celui du lion et du serpent dans leur faune. Peut-il exercer sa liberté, son pouvoir, dans l’espace, le temps et sur les autres, comme le ferait le lion et le serpent dans toutes faunes, sans une Bonne disposition des choses et des Lois pour que le Pouvoir des Lois limite le Pouvoir naturel issu de la liberté humaine ?

Que nous Soyons donc politiciens, élus ou ministres, magistrats ou avocats. militaires,
Et policiers, milliardaires ou pauvres, professeurs ou contre-maitres, journalistes ou écrivains, individus lambda de tout sexe, nous portons en nous un pouvoir dangereux s’il n’est pas soumis à une régulation urbanisée et à une éducation morale scrupuleuse qui induisent le respect entre entités libres…

Le vivre ensemble don’t on parle temps, n’est pas possible sans ces notions de respect: A savoir, le respect de l’autre, le respect de l’ordre, le respect des Lois, le respect institutionnel, le respect des droits, etc.

La démocratie, ce sont d’abord des règles, un état d’esprit et une mentalité, un comportement decisionnel individuel et collectif, pour les choix du bien, du partage, de l’égalité, du respect et soumission aux decisions majoritaires, sous l’autorité d’un code communement accepté de conduite et d’expression publiques langagières.

Si la diffamation et autres infractions mineurs en occident ou le respect de l’autre est un culte instinctivement pratique par 80% au moins de leurs populations, peut-on au nom de la démocratie et des libertés, transposer mutatis mitandi leurs règles sans éducation des mêmes cultes instinctifs du respect de l’autre chez nous, dans tout milieu même chez le serpent, sans exposer notre réalité à des violences et tensions meurtrières ?
La guerre peut commencer entre les ethnies sur un simple <<mouf>> d’un individu d’une ethnie à un autre d’une ethnie différente, du même <<mouf>> du citoyen d’un pays à un autre d’un pays different…
Vu ainsi chaque pays se construit ses Lois en fonction des maux de sa société à réguler, à sanctionner ou non.
L’on peut donc très bien Placer sous mandat de dépôt au Cameroun pour un <<mouf>> dangereux, pratique par 80% de gens instinctivement barbares et ne pas trouver d’objet à placer sous mandat de dépôt en Europe les mêmes delinquants, ou seul 2% de gens s’autorisent le même <<mouf>> face à des gens urbanisés qui le tolèrent plus facilement et rangent cette minorite parmi les categories mentalement déséquilibrés et à soigner pour les resocialiser…

Ce que je dis ici ne vise pas à justifier ou disculper l’incurie et les dévoiements de la justice, les abus d’autorités et des pouvoirs, les executions extra Judiciaires, les atteintes aux droits de toutes sortes par toutes gens, propres aux regimes archaiques et crapuleux…

IL faut donc éduquer notre jeunesse au respect de l’autre et a l’usage de notre liberte et de nos droits y compris fondamentaux, sans transgression systematique de la vie aussi bien par les individus parfois primitifs mais lettres qui violent outrancièrement leurs congénères, que par les agents publics qui torturent dans les geoles..

Tachons de punir sans détruire des Jeunes délinquants primaries de notre société, parfois manipulés par les plus puissants dans une société ou la valeur de l’Argent et la misère font de l’appat du gain, des autotoutes de l’enrichissement sur tout même sur les cadavres, dont ils n’hésitent plus à fouiller les poches.
Punissez Tchouta et pardonnez a un Jeune délinquant primaire instrumentalisé.

La justice ce n’est pas pour détruire c’est pour punir, repairer les torts et éduquer lorsqu’il ne s’agit pas de crimes de sang et de terrorism.

Cela dit, le RDMC ne Sera pas réceptif à la cybercriminalité.

Prof. Pierre Mila Assouté

 

Facebook Comments

About Lewouri Info TV

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Pourquoi vous déformez les paroles du Ministre Nganou Djoumessi ?

Vous avez dit que les ministres camerounais ne descendent pas sur le terrain pour analyser …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *