Home / IDEES / Père Ludovic Lado : « les ulcères des anglophones et l’indifférence des rassasies »

Père Ludovic Lado : « les ulcères des anglophones et l’indifférence des rassasies »

Lewouri.info vous propose ici, la chronique dominicale de l’homme de Dieu, un parallèle des textes bibliques de ce dimanche avec la situation actuelle du Cameroun. A lire sans modération mais surtout avec beaucoup de méditation.

Quant à « Toi, homme de Dieu, recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur. » (deuxième lecture). L’actualité nationale au Cameroun reste dominée par le fameux Grand Dialogue National (GDN) devenu un forum francophone sur la crise anglophone, bien loin des ulcères des victimes de la crise anglophone. Et parlant d’ulcères, il est question dans la Parole de Dieu de ce dimanche d’un « pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères » (évangile) au pied de la table d’un riche qui se distinguait par son INDIFFERENCE. Pendant que le GDN se déroule dans le confort des grands palais et des hôtels luxueux de Yaoundé, les victimes de la crise anglophone, comme le pauvre Lazare, auraient «bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères. » (évangile) dans la brousse ou les camps de fortune.

Mais Dieu qui « fait justice aux opprimés » (psaume) avertit ces riches insolents, rassasiés et indifférents au cri su pauvre : « Malheur à ceux qui vivent bien tranquilles… à ceux qui se croient en sécurité sur la montagne… Couchés sur des lits d’ivoire, vautrés sur leurs divans, ils mangent les agneaux du troupeau, les veaux les plus tendres de l’étable. Ils improvisent au son de la harpe, ils inventent, comme David, des instruments de musique ; ils boivent le vin à même les amphores, ils se frottent avec des parfums de luxe, mais ils ne se tourmentent guère du désastre du pays ! » (Première lecture) On dirait que le prophète Amos parle des participants au GDN !

Oui, sur les collines de Yaoundé, les rassasiés se croient en sécurité. Au Grand Dialogue National, ils sont aux petits soins : pause-café en abondance, des repas copieux, du confort des hôtels, du vin capiteux, et même un diner-gala de clôture en perspective. C’est un cirque de mauvais goût qui se moque des souffrances des victimes de la crise anglophone. Oui, pendant que ces rassasiés dépensent inutilement l’argent du contribuable à Yaoundé, les chiens lèchent les ulcères des victimes de la crise anglophone en brousse ou en exil. Oui, au Cameroun, à l’indifférence francophone de ces trois dernières années s’est substituée l’arrogance d’une poignée de rassasiés qui croient pouvoir trouver à la place des anglophones, et sans les anglophones, la solution à la crise. Honte à nous !

Un autre ulcéré dont se moquent les riches qui vont de sommet en sommet est l’environnement qui était au centre des discours au sommet de l’ONU à New York. Le scénario est le même que celui de la grande comédie du GDN de Yaoundé : on dépense des centaines de millions chaque année pour parler de protection/destruction de l’environnement mais concrètement les puissants privilégient l’appât du gain à la responsabilité écologique. C’est le dernier de leur souci. Leur vrai dieu, c’est l’argent. Mais en fin de compte, qui périra ? Ce n’est pas le cosmos qui a la capacité de se régénérer mais les humains qui risquent simplement de disparaître de la face de la planète comme ce fut le cas pour les dinosaures. Pourtant la nature est couverte d’ulcères du fait de la cupidité humaine.

« Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra » (évangile). Et nous connaissons la suite…le réchauffement climatique pour le riche dans l’au-delà: « envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise. » (Evangile). Les Francophones, aveuglés par le complexe de majorité, ne voient pas que progressivement « un grand abîme a été établi entre vous (les francophones) et nous (les anglophones), pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.’» (évangile)


Dieu ne laissera pas cette « bande de vautrés » persécuter les anglophones indéfiniment et se moquer de leurs souffrances. Le temps de Dieu va sonner et « ils vont être déportés, ils seront les premiers des déportés ; et la bande des vautrés n’existera plus. » (Première lecture). Quant à « Toi, homme de Dieu, recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur. » (deuxième lecture). Dieu aime les justes et avertit les riches !

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCF

Contact: 000 237 698 11 70 14

Ludovic Lado, jésuite!

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

C’est l’homme le plus occupe qui a le plus de temps libre : la loi de parkinson

C’est une loi qui intervient au niveau de l’organisation du travail.Cette loi a été développée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *