Home / IDEES / Olivier BILE:”Si nos généalogies ethniques, tribales, régionales et nationales nous étaient convenablement contées, nul doute que nous ferions preuve de plus de retenue et de tempérance”

Olivier BILE:”Si nos généalogies ethniques, tribales, régionales et nationales nous étaient convenablement contées, nul doute que nous ferions preuve de plus de retenue et de tempérance”

Au lendemain du scrutin présidentiel de 2018 dans notre pays bien-aimé, et à la veille de la proclamation officielle des résultats dudit scrutin par le Conseil Constitutionnel, je voudrais, au nom de l’UFP, délivrer le présent message dont la seule ambition, au regard de la conjoncture, est, avant toutes choses, de rappeler à l’ensemble de la communauté nationale de ce pays béni qu’est le Cameroun, nos engagements historiques à tous pour les valeurs de Fraternité, d’Amour du prochain, de Paix, de Solidarité, de Prospérité et d’Amour de notre chère Patrie le Cameroun.

Je m’oblige à prendre la parole aujourd’hui parce que profondément conscient des dégâts monumentaux qu’un modèle de compétition politique inapproprié, car non adossé sur des fondements idéologiques et de pensée, non articulé sur des repères doctrinaux et philosophiques, mais, hélas, plutôt sur des bases tribales et émotionnelles, a pu engendrer dans notre pays.

Dans un récent message sur le tribalisme politique en vigueur, je nous mettais déjà tous en garde en ces termes : « nous avons œuvré à construire dans nos cœurs, le monstre hideux de la rancune, de l’instinct de domination et de revanche, et plus globalement, d’un système de replis identitaires à base clanique, ethnique, tribale, régionale et même religieuse qui aujourd’hui, nous revient dessus comme un boomerang et nous explose clairement à la figure ». Sachons clairement que ni le tribalisme du Nord ni celui du Sud ni celui de l’Est ni celui de l’Ouest, ne sont tolérables et acceptables. Tous conduisent à la désintégration et à la destruction.

C’est la raison pour laquelle j’avais aussi tenu à nous rappeler en guise d’encouragement que : « Si nos généalogies ethniques, tribales, régionales et nationales nous étaient convenablement contées, nul doute que nous ferions preuve de plus de retenue et de tempérance dans nos rapports les uns à l’égard des autres, et prendrions conscience de nos importantes proximités. Il faudra, assurément, restaurer et diffuser notre vraie histoire qui, par-delà ses travers, est aussi jonchée de formidables épisodes de solidarité humaine et d’empathie véritable entre des hommes et des peuples à travers les âges ». Voici donc mon exhortation adressée à nous les politiques, quels que soient les scénarios à venir.

Restons ce peuple camerounais qui s’est toujours illustré par son exceptionnel esprit de tempérance et de retenue, pour la paix et la tranquillité de tous ses enfants sur toute l’étendue de notre territoire national. Aucun Camerounais n’a intérêt aujourd’hui à créer un nouveau foyer de crise à l’issue encore plus incertaine que celle des crises actuelles.
Restons ce peuple camerounais, admiré de tous, qui sait prendre de la hauteur et produire les dynamiques d’apaisement et de conciliation internes indispensables à la cohabitation sécurisée de toutes ses populations. A cet égard, trois propositions concrètes nous aideront à y parvenir :

1/ La reconnaissance de la sacralité de nos lois et institutions républicaines dont le Conseil constitutionnel, en tant qu’instance officielle de consolidation et de proclamation définitive des résultats électoraux ;

2/ La libération sans condition des militants de l’opposition détenus à l’occasion de ce scrutin ;

3/ La création des conditions d’un retour à une atmosphère de détente et de convivialité au sein du pays ;

4/ La formation rapide, au sortir de cette élection, d’un véritable gouvernement d’Union nationale afin de pacifier notre scène politique tout en donnant à notre pays, l’opportunité historique et décisive de mobiliser une ressource gouvernementale de choix pour se réconcilier durablement avec lui-même tout en préservant son glorieux avenir.

Restons enfin ce peuple camerounais, qui sur la base des importants acquis d’hier et d’aujourd’hui, saura, demain, réaliser la belle perspective démocratique et civilisationnelle qui me rappelle ce rêve qui m’obsède depuis toujours, et dont la réalisation nous importe à tous et nous oblige tous. Je fais le rêve de voir demain tous les enfants du Cameroun, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, fraterniser et coopérer, en dehors de toute considération ethnique, tribale ou régionale. Je les vois communiquer librement et joyeusement entre eux, tout en faisant valoir avec puissance, à travers le monde entier, la belle intelligence, les dons et les merveilleux talents dont chacun d’eux a pu bénéficier de la part du Tout-Puissant. Je les vois enfin, prospérer de manière considérable, dans un univers où couleront le lait et le miel, dans un pays devenu un Eldorado envié. Telle est la vocation universelle de notre cher et beau pays. Avançons ensemble et Accomplissons-la !

Que Dieu bénisse le Cameroun

Yaoundé le 16 Octobre 2018

Olivier BILE, Président de l’UFP

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Maurice Kamto annonce qu’il a gagné les élections de 2025 … Mais il se trompe

Certains ont estimé, que le leader du MRC ne devait pas s’exprimer comme il l’a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *