Home / CULTURE / Obsèques de Laurent Antoine medjo mintom à Nguinda dans la haute-Sananga : un hommage de lycéens

Obsèques de Laurent Antoine medjo mintom à Nguinda dans la haute-Sananga : un hommage de lycéens

Le Docteur Laurent Antoine Medjo Mintom ancien secrétaire général du ministère de la communication repose depuis samedi 2 février à Nguinda son village natal un mois après son décès survenu le 1er janvier dans ce même village.

Ils sont venus des quatre coins de la République pour rendre un dernier hommage à cet enseignant de formation, à l’ancien maître d’internat à l’ancien proviseur du lycée Classique et Moderne de Sangmelima entre autre. Ils sont venus aussi de l’extérieur des frontières nationales, de France, du Canada, des États-Unis pour saluer la mémoire de cet homme dont tout l’assistance a salué l’humilité et la disponibilité au service.

Tout a commencé le jeudi 31 janvier avec une veillée sans corps au domicile de sa fille avec une messe célébré par les prêtres originaires de la Haute-Sanaga auxquels se sont joints les prêtres anciens élèves du Lycée Classique et Moderne de Sangmelima sous la conduite de l’Abbé Anatole Daniel Minkala. Le vendredi à 11h ce fut la levée de corps à l’hôpital général de Yaoundé en présence d’une foule nombreuse et de nombreux membres du Renouveau Charismatique mouvement auquel l’illustre disparu a appartenu pendant plus de 30 ans avec son épouse. La messe qui s’en est suivie en la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé a été célébrée par l’Abbé Jean-Marie Ondoua de l’archidiocèse de Yaoundé ancien élève lui aussi du Lycée Classique et Moderne de Sangmélima.


C’est vers 17h que la dépouille de cet enseignant hors échelle est arrivé à Nguinda son village natal à trois kilomètres du centre de Nnanga Ebogo. La délégation du 2ALycamosa était conduite par son président monsieur François Xavier Koudou. L’hommage du 2A Lycamosa a été rendu par monsieur Lucien Seyi tandis que le Nsila Awu a été conduit par le professeur Vincent-Sosthène FOUDA assisté de monsieur Mvondo Félix et du Professeur René Guy Omenguélé de l’Université de Bamenda. Nous vous livrons ici le mot du professeur Vincent-Sosthène FOUDA

La dernière leçon du professeur : honneur et respect

Ekang bësë, biso élang élang ééé !
Eé éé éé
Ekang bësë bisö elan élan ééé
Eééé ééé
Beti benanga m’asug ekang
éé ée Eé ée ée ée
Melö maba’ah
Meba yifo’o
Ekang mbolo Esagom
Madjo ne Ekang mbolo
Esagom
Menë Ekang mbolo
Essangom
Amu bissë binë Ekang aaaa
Yaah !!!!!!

La dernière leçon du professeur : honneur et respect Pour nous tes élèves, de CES, de Lycée, tu fus poète aux rimes d’or frôlant le diamant.Tu fus respectueux du verbe et vainqueur de ses lois.Tu as su semer en nous des trésors aux portes de l’instant. Tu fus pour nous le transporteur des espoirs y compris dans les moments où le désespoir avait pris le dessus . Pour cette graine semée avec espérance, honneur et respect !

Tu possédais le sens d’autrui: tu savais réserver à chacun un accueil chaleureux, souvent agrémenté d’un sourire quelque peu malicieux. C’est ce sourire qui m’invite aujourd’hui à m’écarter du piège du dithyrambe. Qu’il m’autorise cependant à relever d’emblée trois traits de ta personnalité : un esprit d’entreprise hors du commun servi par une brillante intelligence que tu as mise sans compter au service de tes élèves comme proviseur par la suite dans différents lycées de ton pays, une rectitude morale et intellectuelle qui t’a valu d’être appelé au Premier ministère comme Chargé de Mission puis comme Secrétaire Général de ministère, une profonde humanité dont témoignent tes nombreuses initiatives en faveur des élèves les plus démunis. Honneur et Respect !

Tu es né dans ce petit village, d’où sont issus des hommes durs avec eux-mêmes, solidaires, généreux et humbles. Au moment de te dire au revoir, j’aimerais reconnaître avec toutes mes camarades, ton esprit multidimensionnel, ta droiture et ton intégrité. Tu as reçu des missions de la Nation, formé la jeunesse, tu as assumer ces missions, et cette jeunesse t’est éternellement reconnaissante. A toi Dr Antoine Laurent Medjo Mintom, honneur et respect !

Je voudrais au nom de tous saluer ici madame Émilie Messe veuve Medjo Mintom qui a permis à Laurent Antoine d’achever sa vie ici au village, dans sa maison, en lui donnant des soins. Merci pour cet exemple de fidélité. Laurent Antoine, uujourd’hui, tu nous quittes, mais tu nous laisses le souvenir d’un grand homme de lettres et d’un homme de bien, généreux et vrai, fait de rigueur et de probité. Se souvenir d’un être, c’est faire siennes les valeurs qui ont orienté et marqué son existence. C’est le noble héritage de tes qualités que tu lègues à tous, à tes anciens élèves, à tes collègues présents ici et à toutes cette assistance. Laurent Antoine, A Antone, Va ! Honneur et Respect !
Prof. Vincent-Sosthène FOUDA
Photo madame Yvana Eballé

Ludovic Onana envoyé spécial à Nguinda

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

About Lewouri Info TV

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Pour Jacques Maboula Mboya, Jean Baptiste Sipa était un ami de combat

Dans ce texte parvenue à notre rédaction, le maire de Yabassi dit sa proximité avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *