Home AFRIQUE Malick Diagne : « La majorité des sénégalais voteront Macky Sall au...

Malick Diagne : « La majorité des sénégalais voteront Macky Sall au premier tour »

197
0

Le secrétaire général de la communauté sénégalaise de Douala revient dans cette interview, sur les grands enjeux de la présidentielle du 24 février 2019.

 Les sénégalais sont appelés aux urnes le 24 février 2019, pour l’élection du président de la République. C’est la onzième présidentielle depuis l’indépendance du pays. Le nouveau président fera cinq ans, contre sept précédemment. Disons que c’est une promesse de campagne tenue lors du scrutin de 2012?

C’est un grand plaisir de revenir vers vous Armand-Rodolphe Djaleu, vous avez toujours été à nos côtés et nous à vos côté durant les années. Nous sommes à quelques heures de l’élection de ce dimanche 24 février, le président Macky Sall est candidat parmi les cinq autres. Macky Sall a commencé la campagne avec un grand engouement autour de sa personne, là où il est passé, il a drainé les foules, il a rempli les stades. Il fait l’unanimité, la majorité des sénégalais le voteront au premier tour. Vous savez qu’il a respecté toute les promesses faites lors de la présidentielle de 2012. C’est très important en Afrique pour les présidents de respecter leur parole donnée. Il avait dit qu’il réduira le mandat présidentiel de 7 à 5, il l’a fait. Mais il ne l’a pas fait par un forcing mais par un référendum validé par le peuple du Sénégal.

Le 20 janvier dernier, le conseil constitutionnel valide une liste de cinq candidats. Notamment avec les noms comme Macky Sall, Idrissa Seck, Madicke Niang tous, anciens premiers ministres du libéral Abdoulaye Wade. Quelles sont les chances pour Sall de remporter cette élection ?

Le Sénégal a 15 régions. Dans ces 15 régions ce n’est que Macky Sall qui a fait 90 mille km avant 2012. Il a parcouru tout le pays profond du nord au sud, de l’est à l’ouest, pour toucher du doigt les problèmes des sénégalais.  C’est cela qui lui a permis de définir son plan Sénégal émergent, qui a sorti notre pays de l’insalubrité, des carences en eau, mais aussi de mettre sur pied  un système où la santé est abondante. Si vous vous rapprochez de son royaume d’enfance qui est le Fouata Toro, vous comprendrez que Macky Sall à la base est un vrai soldat.

 

 Dans son village natal, le président a des vastes plantations agricoles, il cultive comme tout sénégalais. Il a sorti définitivement le Sénégal de la dépendance en riz, aujourd’hui, le pays produit près d’1 million de tonne de riz. D’ici un ou deux ans il y aura une autosuffisance alimentaire en riz au Sénégal. Avant,  tout le budget du Sénégal était dépensé dans les dépenses d’achat du riz, du carburant. Cela veut dire que le Sénégal lui est favorable et cela draine une haine et une jalousie de l’opposition.

Aujourd’hui, nous avons une opposition, qui ment, qui diffame, qui intoxique et qui à la limite n’a aucun programme sauf les commentaires du programme du président Macky Sall.

 C’est une élection très  courue au Sénégal et dans la diaspora aussi. Comment est ce que les sénégalais de Douala préparent cette échéance électorale ?

Parlant de cette communauté dans son organisation et son soutien à Macky Sall, nous avons un grand opérateur économique El Malick Diasse. Dans son engagement, il a toujours été un fervent défenseur de la cause sénégalaise, c’est aussi quelqu’un de très pragmatique et de très loyal aussi. Il travaille longuement avec nous. Sur le terrain, nous organisons des rencontres de football et les grands meetings à Douala. Nous  sommes très contents nous de la diaspora de participer à cette élection.

 Revenons  à Abdoulaye Wade, ce dernier, depuis le 14 février 2019, persiste dans une stratégie dite incendiaire. « Nous décidons de nous attaquer aux bureaux de vote pour qu’il n’y ait pas élection. Il suffit de prendre un peu d’essence pour bruler la liste des électeurs », a lancé l’ancien chef d’Etat. Devrions-nous craindre le pire pour cette élection ?

Nous sommes sereins. C’est vrai qu’il y a eu quelques incidents malheureux. Tous ces opposants s’agitent autour du pouvoir pour créer, un climat d’insécurité, de report des élections. Macky Sall a fait j’usqu’ici une belle campagne, et cela fait des frustrés dans l’opposition.

Les gens démissionnent des autres partis politiques pour rejoindre Macky Sall en masse et cela fait  des jaloux. Macky Sall a l’avantage de connaitre le Sénégal contrairement à ses concurrents. C’est des opposants qui sont restés longtemps à Dakar dans les médias et ont cru que le pays s’arrêtait là. En gros il n’y aura pas d’incident malheureux le 24 février 2019, les sénégalais dans leur immense majorité iront voter car ils sont matures. Ils voteront en faveur de Macky Sall et il gagnera au premier tour.

Présentez-nous globalement la communauté sénégalaise de Douala.

La communauté sénégalaise de Douala et celle des autres villes du pays, est un groupuscule de nos compatriotes qui est au Cameroun depuis les indépendances. C’est une grande communauté soudée dans toutes ses entités. Elle regroupe, les associations de villages, de régions. Nous avons aussi en même temps, les maisons religieuses qui sont représentées ici. Nous avons en commun  le Sénégal.

A Douala, notre communauté a,  à sa tête, Masamba Amar, qui est un grand monsieur qui pilote la communauté sénégalaise depuis 25 ans. Au quotidien,  il travaille pour l’union de nos compatriotes au Cameroun et pour leur plein épanouissement. C’est un grand trait d’union entre la communauté sénégalaise et les autorités camerounaises, mais aussi les autorités diplomatiques. L’État du Sénégal doit le décorer pour ce travail immense, car pendant longtemps il a donné du sourire à plusieurs sénégalais arrivés au Cameroun sans papier en prenant en charge tous les frais qui vont avec. C’est une communauté bien intégrée, ceci grâce au gouvernement camerounais qui nous permet de vivre dans la paix et dans la sécurité. Tous les camerounais sont hospitaliers. Cette hospitalité a été renforcée par la visite de Macky Sall au Cameroun en 2017.

Pour finir…

J’appelle l’ensemble des sénégalais du Cameroun plus précisément ceux de Douala et ses environs de sortir massivement le 24 février 2019, et voter pour le président Macky Sall pour qu’il remporte au premier tour. Je les invite à rester unis, à taire leur divergence pour se tourner vers l’essentiel, ce qui nous unis c’est le Sénégal.

J’appelle nos compatriotes qui sont en marge  de la communauté sénégalaise de se rapprocher de nous pour prendre une part active dans notre communauté. Ils doivent intégrer les associations pour pouvoir être près des sénégalais. Que ceux de nos compatriotes qui n’ont pas de carte consulaire aillent s’identifier auprès du Consul du Sénégal à Douala. Cette carte consulaire est gratuite, grâce à l’initiative de madame le consul honoraire à Douala, Mme Mareme Malong Samb. Nous avons une pensée spéciale pour notre ambassadeur ici au Cameroun qui a toujours piloté le processus électoral dans une transparence totale. Les sénégalais sont uns et indivisibles malgré qu’on soit issu de plusieurs bords politiques, aujourd’hui, nous avons en commun le Sénégal. Ce Sénégal n’est pas à vendre, il n’est pas à brûler, à dénigrer, à écorcher, ce Sénégal est à aimer comme l’avait  dit Léopold Sédar Senghor dans le refrain de l’hymne national : « Fibres de mon cœur vert. Épaule contre épaule, mes plus que frères, Ô Sénégalais, debout ! Unissons la mer et les sources, unissons la steppe et la forêt ! Salut Afrique mère ».

Au centre Malick Diagne, à gauche Armand-Rodolphe Djaleu, le directeur de publication de lewouri.info et à Droite le pasteur André Fanga

Entretien mené par Armand-Rodolphe Djaleu: lewouri.info

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 /672 47 11 29

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here