L’ironie de la bourde de M. Momo Jean de Dieu qui, en passant, a écorché la mémoire juive, est qu’on en est venu à oublier que c’est pour insulter et stigmatiser les Bamileké qu’il a osé sa triste comparaison.

L’antisémitisme cache bien l’anti-bamilékisme. Mais le grand peuple Bamiléké ne répondra pas aux sirènes de la haine ni par les armes ni par la haine. C’est plutôt une opportunité formidable de structurer et d’institutionnaliser sa conscience collective, un peu comme les Juifs d’ailleurs.

En effet la campagne anti-bamiléké orchestrée par les suppôts du régime Biya a l’avantage de nourrir la conscience collective Bamileké qui n’est en rien incompatible avec la citoyenneté camerounaise. Prétendre renoncer à son ethnicité au profit de la citoyenneté, c’est se mentir à soi-même. Les deux ne sont pas incompatibles. Au contraire, être fier de ses racines et les célébrer est le meilleur socle d’une citoyenneté humaine sans complexes. L’insécurité identitaire fait le lit du tribalisme.

Contrairement à mon frère Patrice Nganang qui invite les Bamileké à prendre les armes, je lance plutôt un appel solennel à tous les Bamileké, anglophones comme francophones, pour l’institution d’un Festival National Bamileké semblable au Ngondo chez les Sawa. Ce festival dont la périodicité reste à définir sera le lieu de la célébration des richesses du peuple Bamileké.

Comme les Juifs, les Bamileké doivent arrêter de pleurnicher pour s’organiser comme un grand peuple afin de se faire respecter, non pas en répondant à la haine par la haine, mais en célébrant et en partageant avec les autres peuples du Cameroun et du monde ses grandes richesses culturelles et humaines. Je m’engage d’ors et déjà!!!!!!

Ludovic Lado

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here