Home ECONOMIE Les Chinois ont annulé la dette du Cameroun, et les colonisés jubilent

Les Chinois ont annulé la dette du Cameroun, et les colonisés jubilent

97
0

De la colonisation à l’aide publique, l’Afrique se fait insulter.

J’ai souvent éclaté de rire quand un Africain affirme qu’il était mieux d’être colonisé par les Russes que par les français. Certains sont allés jusqu’à dire que l’époque allemande était mieux, et que nous serions loin si les allemands étaient restés.

C’est ainsi qu’on réagit toujours après plusieurs années de fouet, oui, puisqu’on fini par aimer un maître que l’autre, puisque selon l’esclave, on a des maîtres qui fouettent moins ou qui donnent à manger après la fouet. Le syndrome de Stockholm est le trait de caractère qui nous est le plus familier décidément.

La colonisation est la pire des choses qui puisse arriver à un peuple. Quand on vous colonise pour 10 ans, il faut au moins 100 ans pour vous remettre des blessures ; car l’héritage maléfique de la colonisation est semblable à un cancer de l’utérus dont les soins ne se feront pas sans annuler la possibilité d’enfanter. C’est dire combien on en sort perdant à tous les coups.

Les Camerounais aiment souvent dire que les Allemands avaient construit le chemin de fer, sauf que ceux-ci ignorent que nos ancêtres sont morts par milliers sur ces chantiers qui devraient servir pour transporter le bois et les minerais en direction de l’Europe. Le chemin de fer n’était pas un cadeau pour nous, ni une récompense, c’était une conséquence.

Depuis 2009, date à laquelle les accords secrets de l’indépendance entre le Cameroun et la France prenaient fin, nous avons assisté à un rapprochement rapide de notre gouvernement avec la Chine. Certains ont jubilé de l’arrivée des chinois ; car selon eux, le partenariat est gagnant gagnant, contrairement à la France.

Peut-être d’autres pays ont profité de la manne chinoise, mais mon pays n’a que su monter les projets d’enrichissement des cadres et non de construction du pays.

La Chine annule totalement la dette du Cameroun de 3000 milliards. L’annonce a été faite à l’issue de l’audience accordée ce 18 janvier 2019 par Biya à Yang Jiechi.

Depuis, je me pose des questions:

– Comment peut-on annuler 3000 milliards de dette ?
– Pourquoi la Chine n’a pas annulé pour la Zambie et à préféré récupérer sa police ?
– Qu’avons-nous fait de palpable avec cette argent ? On arrive à se réjouir que notre dette ait été annulée, et les partisans de Biya l’adulent partout l’appelant grand diplomate et sage.

Oui, un sage qui se voit insulté, un sage qui ne paye pas ses dettes, un sage à qui on dit: ” reste avec cette argent, ne me rembourse pas ”

Quoiqu’il en soit, la génération future continue d’être sacrifiée, et notre silence nous rend complice.

L’Afrique, pour se reconstruire, doit accepter de tout reprendre à zéro, je dis à zéro. Aucun raccourci n’existe en développement, et nous ne pourrons violer cette règle.

En fuyant la France, nous ne changeons rien, car nos mentalités restent encore colonisées et c’est là le problème.

Ce que les gens appellent “aide publique au développement ” est juste une nouvelle forme de servitude.
Comment peut-on aider un continent aussi riche ? Ou veulent-ils juste laver leur conscience ?  Peut-on faire un bilan de ces aides et leur impact sur le développement des pays africains ?

Il me semble que toutes ces questions ont des réponses connus et c’est clairement une manipulation de la Chine que le gouvernement en place aide à prospérer contre les intérêts du peuple camerounais, mais en faveur des riches de ce pays.

Ça n’a que trop duré !

Allumons nos cerveaux.

Sénateur Fotsing – combattant de la liberté.

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here