Home CULTURE Le journaliste Joseph Olinga enlevé à Bafoussam- Communiqué

Le journaliste Joseph Olinga enlevé à Bafoussam- Communiqué

199
0

Communiqué de presse

Hier aux environ de 22h30 minutes, le journaliste Joseph Olinga Ndoa, chef d’agence Le Messager à Bafoussam a été interpellé par les éléments de la gendarmerie nationale locale, après avoir été roué de coups.

Selon les éléments en notre.possession, le journaliste du Messager se trouvais en diversement de weekend avec des amis et proches relations dans un cabaret de la capitale de la région de l’Ouest lorsque des éléments de la gendarmerie ont fait éruption dans le dit cabaret et ont donné injonction de faire arrêter la musique et de faire évacuer les lieux. Joseph Olinga à alors demandé aux gendarmes de comprendre ce qui fonde une telle décision. D’ un coup les gendarmes sont tombés sur lui et l’ont roué de coups. Puis traîné au sol, avant de l’embarquer dans la camionnette de la gendarmerie nationale stationnée à l’extérieur.


La direction de publication du Messager condamne avec force cette violence injustifiée sur citoyen surtout sur un journaliste bien connu au Cameroun et dans la région de l’Ouest. La direction de publication prend l’opinion publique nationale et internationale à témoin face à cette grave violation des droits de l’homme et du citoyen.
Malgré toutes nos investigations, le journaliste Joseph Olinga Ndoa reste introuvable et ne peut être joint au téléphone.


La direction de publication du Journal Le Messager lance un.appel aux hautes autorités du Cameroun afin que le journaliste Joseph Olinga Ndoa soit immédiatement libéré, et.que les responsables de ces actes de barbarie soit punis conformément à la loi.


Denwo Channon Jean François
Directeur de publication du quotidien Le Messager

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here