Home PRESIDENTIELLE 2018 Le CPP encourage toutefois tous les Camerounais qui se battent pour le Cameroun

Le CPP encourage toutefois tous les Camerounais qui se battent pour le Cameroun

13 min read
0
0
114

Douala le 04 Octobre 2018,

Déclaration du CPP à la veille de l’élection présidentielle du 7 Octobre 2018

Chers Camerounais/es,
En ce moment clé de notre histoire, notre pays est plus que jamais proche d’obtenir le changement fondamental et la transition politique.

Tout d’abord et surtout, le Cameroon People’s Party tient à féliciter toutes celles et tous ceux qui, au cours des dernières semaines, ont démontré sans équivoque leur engagement et leur dynamisme en faveur du changement dans notre pays. En tant que parti qui représente « Le peuple d’abord », rien n’est plus encourageant que de voir des milliers de Camerounais s’engager à travailler et à agir pour le changement politique dans notre pays.

Cette dynamique a considérablement renforcé le CPP dans sa position sur la nécessité de la transition politique au Cameroun. La transition politique comporte bien entendu quatre étapes clés :

1. Mettre fin au régime de Biya et éliminer le système qui retient notre pays en otage depuis 58 ans.

2. S’engager dans un processus de réconciliation nationale et de reconstruction qui nous permettra de :
a. Faire face à notre histoire coloniale afin de :
• Traiter le problème anglophone et développer le sentiment d’identité nationale assurant à chaque Camerounais de jouir de l’égalité des droits et de l’égalité des chances dans la nation,
• Traiter la question de la guerre pour l’indépendance, son impact sur la vie des citoyens, sur notre histoire politique et de tirer les leçons utiles pour construire notre avenir.
b. Déterminer les principes et les valeurs clés de notre nation qui guideront :
• La relation entre l’Etat et le citoyen •
Les relations entre les citoyens • Les relations entre les citoyens et les institutions clés de notre pays
c. Redéfinir et reconstruire les institutions de l’État afin d’abolir leur conception coloniale et de bâtir des institutions modernes et fonctionnelles adaptées à nos principes et à nos valeurs.
d. Déterminer la forme de l’État qui permettra aux citoyens de notre pays d’affirmer leurs identités infranationales spécifiques et d’assurer la fourniture de biens et services publics de base à la population.

3. Réécrire la constitution et réformer les institutions clés, y compris le système électoral, sur la base du dialogue national et du processus de reconstruction.

4. Organiser des élections sur la base de ce nouveau contrat social.
Le dynamisme politique observé par les Camerounais ordinaires au cours des dernières semaines nous fait croire que nous sommes plus proches que jamais de cet objectif de transition politique.

Comme vous le savez, le CPP a choisi de ne pas participer aux élections présidentielles en cours.
Cette décision stratégique reposait sur deux facteurs clés :

• Le système électoral pris en otage par le régime de Biya à tous les niveaux ne permettra pas le changement de leadership tant souhaité par les Camerounais. Au-delà du système électoral, c’est l’ensemble du dispositif parti-État qui est en guerre contre les aspirations du peuple camerounais.

• Notre attachement à l’unité nationale et à tous les citoyens de notre pays ne nous permettait pas de participer à une élection où des millions de concitoyens du Nord-ouest, du Sud-Ouest et de certaines parties de l’Extrême-Nord ne pourraient exercer leur droit de vote.

Le CPP ne pouvait pas concevoir des élections lorsque des centaines de Camerounais ont été tués, des centaines de milliers sont déplacés, des dizaines de milliers sont des réfugiés, des centaines sont en prison et aucune initiative n’a été prise pour trouver des solutions à la crise qui a provoqué cette situation.

Aujourd’hui, nous tenons ferme dans cette décision et, en tant que parti politique, nous ne participerons pas à l’élection du 7 octobre 2018 en solidarité avec les citoyens du Nord – Ouest et du Sud-Ouest ainsi que les autres déplacés internes de l’Extrême – Nord. Ils demeurent néanmoins actifs et disponibles pour contribuer à une solution durable et définitive aux problèmes graves.

Le CPP encourage toutefois tous les Camerounais qui se battent pour le Cameroun. Nous encourageons toutes les initiatives qui engagent les Camerounais en matière de respect et d’exercice de leurs droits politiques.
À cet égard, nous voudrions encourager tous les Camerounais à exercer leurs droits politiques sans violence ni discours de haine. Cette élection se déroule sous une menace extrême de violence. Des groupes armés luttant pour l’indépendance dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest ont menacé de recourir à la violence. Le gouvernement s’est engagé à organiser des élections dans les régions secouées par la violence.
En outre, nous assistons à un niveau de discours de haine tribale au cours de cette élection comme jamais vu auparavant au Cameroun.

En tant que Cameroon People’s Party, nous rappelons à tous les Camerounais que ce pays tout entier nous appartient à tous. Notre richesse réside dans notre diversité ethnique et culturelle. Nous devons, à tout moment, garder ces éléments fondamentaux à l’esprit et exercer nos droits politiques sans violence ni animosité. La capacité d’accepter et de respecter les différences d’opinions politiques est essentielle pour la nouvelle nation que nous avons déjà commencé à construire.

Le CPP encourage chaleureusement les camarades politiques qui mènent actuellement la campagne électorale. Nous savons ce que signifie mener une campagne électorale présidentielle et nous leur souhaitons la force, l’énergie et les ressources nécessaires pour mener à bien cette étape décisive de notre vie politique.

En ce qui concerne le vote, en tant que non-participants dédiés à la transition politique au Cameroun, nous avons une et une seule consigne : N’importe qui sauf Biya ! Exercez votre liberté politique et votre capacité de choisir le 7 octobre. Le CPP demande simplement que toute action que vous entrepreniez contribue à mettre fin au régime Biya.

Enfin, le CPP souhaite inciter tous les Camerounais à rester engagés, actifs et déterminés à apporter des changements et une transition politique dans notre pays, au-delà du 7 octobre. Il ne suffit pas de voter, nous devons nous appuyer sur la dynamique créée ces dernières semaines pour poursuivre l’action politique en vue d’obtenir la transition politique.
Plus que jamais, la nécessité d’un consensus national, de réconciliation nationale et de reconstruction de la nation à tous les niveaux sera importante. Le CPP continuera de collaborer avec vous pour atteindre nos objectifs communs.

Vive le peuple camerounais !
Longue vie à notre belle et formidable nation !
Le meilleur est à venir.

Pour le Cameroon People’s Party

Kah Walla
Présidente Nationale

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14  Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments
Load More Related Articles
Load More By lewouri
Load More In PRESIDENTIELLE 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Felix Tshisekedi ne reconnait pas Martin Fayulu il retire sa signature

« Je me suis rendu compte que l’acte que vous avons posé à Genève n’a pas été compris par …