La presse camerounaise est riche en actualité ce lundi 17 juin 2019. Il est question de la crise à la prison centrale de Kondengui, de diplomatie, mais aussi de la crise anglophone. Gros plan ce lundi. 

Parmi les grandes unes parvenues à le rédaction de votre journal, lewouri.info, nous surfons d’entrée de jeu avec Cameroon Tribune, le quotidien gouvernemental accorde  sa grande un sur la bonne santé des relations diplomatiques entre le Cameroun et le Ghana. Le journal de Marie-Claire Nnana,  indique à cet effet,  que le ministre ghanéen de la sécurité nationale,  était l’hôte du président Paul Biya. Albert-Kan Dapah était porteur d’une lettre de son président Nana Akoufo-Ado. Ce dernier a été reçu vendredi dernier au palais de l’Unité.  Retrouver l’information  en Pages 2 et 3 du journal. Si c’est le bon filon entre le Cameroun et le Ghana, le Cameroun et la Guinée Équatoriale vont être désormais séparer d’un grand mur à la frontière. Le journal Intégration qui relève l’information ce lundi matin écrit que c’est un mur de la “honte”. La barrière sera entre Kye-Ossi et Ebebiyin, le président équato-guinéen a d’ailleurs envoyé un émissaire chez Paul Biya, pour l’expliquer les raisons de ce mur. A lire en page 4 du journal Intégration.

Crise anglophone

En fenêtre le droite, le journal  Cameroon Tribune évoque aussi la crise anglophone, et  écrit que le gouvernement est au four et au moulin pour trouver des solutions. Sans détours  en kiosque ce lundi surfe aussi sur la crise anglophone et titre à sa une qu’un gigantesque convoi humanitaire est mis en branle au profit des victimes de cette crise. Plus loin, l’hebdomadaire d’informations et d’analyses fait savoir que 54 camions ont “entamé la direction des deux capitales anglophone au terme d’une cérémonie présidée jeudi dernier, par Paul Atanga Nji, le patron de la territoriale“.  Pour  l’Indépendant, 4 flics ont été tués dans le cadre d’un attentat au sud-ouest.

Finance

Repères, le journal de feu Richard Touna accorde sa grande une à Louis Paul Motaze, le ministre des finances. On y apprend  que ce dernier a entamé des reformes audacieuses notamment avec la lutte contre la corruption, les fonctionnaires fictifs, les mesures qui ont permis au Cameroun d’atteindre en 2018 un taux de croissance de 4.8%. A lire aussi dans Repères dans les   pages 5 à 16, le rapport 2018 sur l’exécution budgétaire. Restons dans le monde de la finance pour signifier que l’homme politique Olivier Bile promeut l’abolition du Franc Cfa. Ce dernier a d’ailleurs publié une tribune ouverte dans le journal Le Soir, en page 5 sous forme de débat monétaire.

Crise à la prison centrale de Kondengui

Mutations en kiosque ce lundi  fait un gros plan sur la prison centrale de Kondengui et titre: LA POUDRIÈRE. On lit ici qu’une fouille minutieuse du pénitencier samedi dernier relève le caractère explosif de la maison d’arrêt.  Le journal de la rue de l’aéroport, propose d’ailleurs une grande enquête en pages 4 et 5. Même son de cloche pour le journal l’Indépendant qui écrit à sa grande une : prison centrale de Yaoundé, la police prise en otage. L’hebdomadaire d’enquêtes, d’analyses et de sondages affirme qu’une vingtaines d’éléments de la sureté nationale donc trois commissaires ont été séquestrés au quartier “Kossovo”  par des bagnards en furie. Le journal Le Soir, revient aussi sur le drame de Kondengui et pense que les prisonniers opposent une résistance musclée  aux forces de l’ordre . C’était à l’occasion d’une fouille mixte dans ce pénitencier.

En pied de page de Mutations, une note culturelle y trône, on parle ici de la très controversée coopétition Miss Cameroun: Bidoumg réhabilite Ingrid Amougou à lire en page 13 du journal.

L’œil du Sahel, La Voix du Barman, le Quotidien de l’Économie, Essingan, la Nouvelle, La Voix de New-bell, Echo Santé, Le Quotidien , le Financier d’Afrique, sont aussi les tabloïds parvenus à notre rédaction ce lundi. Bonne lecture.

Contact rédaction: 698 11 70 14, Mail: contact@lewouri.info

Armand-Rodolphe Djaleu: lewouri.info

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here