Home PRESIDENTIELLE 2018 Jean Robert Wafo : « il ne faut pas confondre la présidentielle...

Jean Robert Wafo : « il ne faut pas confondre la présidentielle avec les municipales et les législatives »

171
0

Dans une sortie sur son compte Facebook, le maire adjoint de Douala 2ème établit la  différence entre ces grands rendez-vous électoraux.

On le sait, 2019 est une année électorale, les camerounais détenteurs d’une carte  de vote éliront les conseils municipaux et les députés. Si la date des élections reste pour le moment un mystère, les débats vont bon tain sur les réseaux sociaux notamment. Entre  les partisans du boycott et les adeptes de l’inscription massive sur les listes, chacun y va de son argument.   Pour le moment, c’est la sortie de Jean Robert Wafo, ministre du « Shadow cabinet » du Sdf en charge de l’information et des médias qui fait polémique.

Dans une sortie sur son compte Facebook, l’homme politique, écrit ceci, « Il ne faut pas confondre la présidentielle de 2018 caractérisée par un vote identitaire et les prochaines élections législatives et municipales où on verra dans les listes concurrentes les candidats d’une même région, d’une même tribu ou d’un même village ». Avant de poursuivre, « Pour les municipales et législatives, les électeurs voteront pour ceux qui ont défendu, continuent de défendre ou sont en capacité de défendre efficacement et en permanence leurs intérêts. C’est à l’issue de ces deux élections que le leadership de l’opposition sera connu. Il se mesure par rapport au nombre de conseillers municipaux et de députés. Marine et Jean Marie Le Pen sont arrivés au second tour de l’élection présidentielle en France sans pour autant que le Front national soit déclaré leader de l’opposition à l’issue de ces élections » a-t-il conclu.

Plusieurs analystes de notre Landerneau estiment que cette sortie, s’avère à une sorte de consolation, d’autant plus que sa formation politique arrivée 4ème à la dernière élection présidentielle au Cameroun, pourrait perdre sa place de leader de l’opposition au regard des mutations de ces derniers mois qui touchent le parti de Fru Ndi.

Armand-Rodolphe Djaleu : lewouri.info

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Tel: 00 698 11 70 14

Mail: contact@lewouri.info

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here