Home / ECONOMIE / Ismael Tchouta : « le thème du Sapec 2019 est une préoccupation commune de l’Afrique Centrale »

Ismael Tchouta : « le thème du Sapec 2019 est une préoccupation commune de l’Afrique Centrale »

Le commissaire général du Salon africain pour la protection de l’environnement commun (Sapec), est le grand invité de votre journal en ligne lewouri.info. Nous revenons avec lui sur les enjeux majeurs de la 4ème édition de ce grand événement consacré à l’environnement qui se déroule du 24 au 29 juin 2019 à l’hôtel Sawa de Douala.

 

Merci de répondre aux questions de lewouri.info, c’est un regard alternatif sur le Cameroun.  Du 24 au 29 juin 2019, Douala sera la capitale africaine de l’environnement. C’est à la faveur de la 4ème édition du Salon africain pour la protection de l’environnement commun (Sapec). De quoi s’agit-il ?

Le Sapec est une plateforme qui s’inscrit en droite ligne  de la mise en œuvre de la décision des chefs d’États de la CEEAC, notamment la Décision N°35/CEEAC/CCEG/XVI/15 du 25 mai 2015 portant adoption des programmes sectoriels sur le développement et la promotion de l’économie verte en Afrique centrale. Ainsi il vise à faire la promotion des métiers verts sur les Plans politique, économique, diplomatique, juridique, écologique, social, financier, scientifique et culturel.

L’initiative est louable.  Dans un environnement, où le changement climatique est une réalité. Qui vous accompagne dans un tel évènement ?

La loi-cadre relative à la protection de l’environnement définit les droits et devoirs, de chaque citoyen et entité en matière d’environnement. Notamment le droit de vivre dans un environnement sain et le devoir de contribuer aux efforts de protection de l’environnement.

Dans ce sens nous bénéficions de l’accompagnement technique des institutions à l’instar de la Ceeac, C.u.d, du Minepded, Minfof, Minader, Minpmeesa, Mincommerce, Minsup, Minefop, la Ccima. À côté des institutions, des entreprises citoyennes comme Tradex Sa, Seca, S2Services, AFI SA, Kemit Ecology, Fgc ainsi que les médias tel que lewouri.info, Afrique Environnement plus, Actu Environnement et Commune, la Crtv, group ABK.

Qui est  attendu au salon ?

Notre environnement mérite une attention particulière et toute personne a le droit de vivre dans un environnement sain et agréable, mais aussi de connaître quels sont ses devoirs. Les questions environnementales concernent tout le monde, chacun doit se sentir concerner.

Dans le cadre de cette édition, nous avons mis un accent sur les institutions, les entreprises, les universitaires, éducateurs, chefs d’entreprises, organismes, médias, société civile.

Il est écrit que le salon fait la promotion des métiers verts. C’est quoi un métier vert ?

Un métier vert est une profession dont la finalité et les moyens mis en œuvre contribuent à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et dommages sur l’environnement (eau, sol, bruit, déchets, écosystème). On peut citer l’assainissement, le traitement des déchets, le recyclage, la production et la distribution d’énergie, de l’eau, et la protection de la nature.

 Le Sapec 2019, c’est un rendez-vous inédit pour surfer sur des questions de l’environnement en Afrique centrale. Tout un programme, parlez-nous plus en profondeur des activités au menu de cette édition. 

Pendant la durée de l’évènement nous débattrons sur des problématiques précises.  Ce sera des moments d’échanges, de partages, d’apprentissage à travers des ateliers thématiques et pratiques fédérateurs et spécifiques animés par des experts nationaux et internationaux.

Le premier jour, nous débattrons sur l’écoagriculture, l’agroforesterie, la sécurisation des terres en milieu rurale, les emplois verts, l’orientation académique, les bonnes pratiques.

Le deuxième jour nous aborderons l’implication des disciplines universitaires dans le développement durable. C’est aussi le jour de l’ouverture officielle. Les thématiques sur l’aviation civile, financement des projets verts sera abordé. Ensuite s’en suivra les tables rondes sur les partenariats public privé et autres sujets.

Sont prévus des expositions ventes, des ateliers pratiques sur la production du charbon écologique, biogaz et foyer améliorés. Ces ateliers sont animés par des professionnels du domaine afin de permettre aux inscrits de comprendre les enjeux, conséquences liés à la protection de l’environnement et de repartir avec des acquis verts de poids, pouvant faire d’eux des éco-entrepreneurs.

Cette édition a pour fil conducteur : « Enjeux de l’éco-agriculture et de l’économie de l’agroforesterie sur les populations et la biodiversité en Afrique centrale ».  Ce thème cadre vraiment avec les enjeux environnementaux de l’heure en Afrique centrale ?

Le thème de cette édition fort révélateur s’impose à tous dans un contexte d’apprivoisement des sols, de déforestation, de réchauffement climatique annonçant peut-être la fin des conflits entre l’agriculture et le respect de la nature. C’est une préoccupation commune de l’Afrique Centrale.

Quelles sont les innovations de cette édition ?

L’innovation se dessine au terme des ateliers où des engagements, des accords seront établis pour une opérationnalité des résolutions qui seront prises.

Le concours du meilleur projet Afrique sub-saharienne permettra aux éco-entrepreneurs retenus de contribuer valablement à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) notamment les (ODD 3, 4, 7, 9, 11, 12, 13, 14 et 15).

 Un mot pour les lecteurs de lewouri.info

J’encourage les lecteurs de lewouri.info, à encourager ce que font les promoteurs de ce média en ligne car il contribue de prêt comme de loin au développement durable cher à tous.

 

 Entretien mené par Armand-Rodolphe Djaleu: lewouri.info

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Cinq enfants de la même famille décèdent mystérieusement à Yaoundé

Les  faits se déroulent ce vendredi 27 septembre 2019 au quartier d’Odza à Yaoundé. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *