Home / CULTURE / Est ce que quelqu’un peut dire à Ernest Obama de ne pas s’attaquer aux femmes ?

Est ce que quelqu’un peut dire à Ernest Obama de ne pas s’attaquer aux femmes ?

Il est peut être temps de rappeler à beaucoup de camerounais qu’ils n’ont rien à enseigner aux camerounaises. Je tombe des nues lorsqu’un journaliste se positionne dans une émission télé et explique comment battre sur une femme. Bizarrement, aucun mouvement féministe, aucune institution, aucune autorité ne s’offusque.

Non! Il y a des limites à la bêtise. Au delà de son caractère sacré et sensuel, la femme est surtout l’expression vivante des valeurs sociétales. C’est elle qui est la base de notre éducation. Et lorsqu’un défenseur de la pédophilie peut se prononcer avec autant de légèreté sur la femme, il est aisé de comprendre dans quelle condition légère sa mère l’a élevé.

Mais peut-être que ce n’est pas la mère le problème. Probablement sa femme ? Mais pourquoi une femme accepte de se faire tabasser par son mari au nom de l’amour ou du mariage ? Ernest Obama parlait avec autant d’effet, à croire qu’il a dû expérimenter cela en sortant de la maison. Quel déshonore ! Quel mépris !

Non! Nous devons exiger aux associations des femmes de se lever et demander des comptes à ce beau garçon afin de sauver sa femme et redorer l’image de la mère qui l’a élevé. Il est de notre responsabilité de sauver cette famille.

César Tchoffo: contributeur de lewouri.info

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 /672 47 11 29

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Cameroun : un sommet des blogueurs pour penser le développement

L’initiative est portée par l’association des bloggeurs du Cameroun. Elle se tient, les 25, 26 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *