Home IDEES Dieudonné Essomba: l’État unitaire va détruire le Cameroun

Dieudonné Essomba: l’État unitaire va détruire le Cameroun

102
0

Le seul modèle pertinent pour un pays comme le Cameroun est le système fédéral. On l‘a dit et redit, on ne voit pas pourquoi les Camerounais arc-boutent sur cette histoire explosive et dangereuse d’Etat unitaire.

C’est un non-sens absolu de faire fonctionner sur modèle unitaire une Nation aussi disparate, où on retrouve, à côté des Anglophones et des Francophones se réclamant de parcours coloniaux différents, des segments ethnorégionaux répartis en Bantous, Semi-Bantous, Paléosoudanais et Néosoudanais, à quoi il faut ajouter des musulmans et des chrétiens ainsi que leurs obédiences, le tout couronné par 240 tribus.

Il est inimaginable qu’une telle Nation fonctionne sur un modèle unitaire.

C’est un non-sens absolu !

Car, à ce moment, l’Etat unitaire qui prétend réaliser l’unité est le contraire de cette unité puisqu’il alimente la division et le tribalisme, à travers la féroce compétition intercommunautaire qu’il entretient sur ses avantages : emplois publics, positions de pouvoir, infrastructures collectives, rentes de situation.

Le poste central de la présidence devient un enjeu de vie ou de mort, car à tort ou à raison, le titulaire est considéré comme disposant des moyens de donner plus d’avantages aux siens.
Dans ces conditions, on ne peut jamais avoir une expression détribalisée des suffrages, puisque ces suffrages ne font qu’exprimer les prétentions des uns et des autres à mettre la main sur les centres de diffusion de ces avantages.

Il ne peut donc pas réaliser l’unité et en tout état de cause, il finit par devenir impossible à gérer. Par vocation, il court vers son explosion.

Les violentes luttes que mènent aujourd’hui les Camerounais traduisent cette réalité, et un signe que la compétition a atteint un niveau explosif. On retrouve des communautés impatientes d’accéder à leur tour au pouvoir, et prêtes à tout pour atteindre leurs fins, à coté d’autres qui ne veulent pas lâcher ou qui prétendent le récupérer après l’avoir occupé.

Les positions se raidissent, les machettes s’aiguisent et les tribus se regardent en chiens de faïence. C’est un système très dangereux qu’il faut démanteler au plus vite, car c’est un volcan posé sur nos têtes et qui peut entrer en éruption à tout moment.

J’ai dit et j’ai redit que le seul modèle stable au Cameroun est un système fédéral et il faut y aller immédiatement. Mais il s’agit d’une fédération configurée pour le cas du Cameroun et dont l’élément central est le partage des recettes budgétaires en deux parties :

-une moitié pour l’État central, pour ses missions de coordination, de souveraineté, de péréquation ainsi que des réalisations stratégiques ;

-une moitié pour les Etats fédérés, suivant des clés de répartition précises.

Dieudonné ESSOMBA

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here