Home CULTURE Denis Nkwatche : «  la culture bamiléké a une source de valeur non...

Denis Nkwatche : «  la culture bamiléké a une source de valeur non négligeable »

105
0

Auteur du livre « le peuple bamiléké : entre tradition et religion », paru aux éditions collection du savoir, ce dernier remonte les origines du peuple de l’Ouest Cameroun depuis Adam et Eve.

 Denis Nkwatche, merci de répondre aux questions de lewouri.info, c’est un regard alternatif du Cameroun sur la toile. Depuis 2014, vous avez publiez un ouvrage avec pour titre fort évocateur : le peuple bamiléké entre tradition et religion, pourquoi un ouvrage exclusivement sur le peuple bamiléké ?

Parce que je suis bamiléké moi-même déjà, quand je prends la succession de mon arrière grand père en 2006, je ne connais pas grande chose des traditions. Je me rapproche des gardiens de tradition au village, ils ne me donnent pas les solutions satisfaisantes, je me plonge dans les recherches notamment la bible avec la lecture de l’ancien testament, et je me rends compte que la culture bamiléké a une source de valeur non négligeable, il valait donc mieux que je prenne la peine de le démystifier et de le mettre à la disposition du grand public.

En quoi le retour aux sources aujourd’hui est un élément de notre libération de l’aliénation occidentale ?

Il faut se connaitre soi-même, quand on ne connaît pas d’où on vient, on ne connait pas où on va. Vous ne tombez pas du ciel, il y a une généalogie. Vous appartenez à une culture, il est donc normal, que vous puissiez vous approprier de cette culture là.

On lit dans le chapitre 4 de votre ouvrage, parlant de la relation avec les autres religions réveillées, que les bamilékés ont une origine juive. Expliquez-nous un peu…

Il y a plusieurs études qui parlent de la migration des bamilékés depuis l’Egypte jusqu’à la pleine Tikar. L’une de ces études démontre que nous faisons partir des douze tribus d’Israël, avant l’exode.

Il y a aussi dans l’ouvrage, la position du bamiléké sur Jésus= Christ…

C’est simple, nous croyons à la vie après la mort. Vous savez qu’on parle de l’avènement de Jésus-christ pour sauver le monde. Le bamiléké y croit parce que pour lui, les morts ne sont pas morts.

Comment est ce que la culture bamiléké aujourd’hui peut-être un indicateur fort pour la libération du Cameroun ?

Les pays asiatiques sont puissants grâce à la maitrise de leur culture. Très tôt, ils ont opté pour la fermeture de certaines églises chrétiennes et ont commencé à suivre leur tradition, selon ce que leurs ancêtres ont demandé.

Entretien mené par Armand-Rodolphe Djaleu: lewouri.info

 

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 /672 47 11 29

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here