Home / POLITIQUE / David Eboutou à Jdd Momo:”votre patronyme MOMO en ma langue Fang signifie ‘’Neant’’!”

David Eboutou à Jdd Momo:”votre patronyme MOMO en ma langue Fang signifie ‘’Neant’’!”

A Monsieur le Ministre MOMO Jean de Dieu.

Droit de réponse relativement à votre publication ou vous me prêtiez la paternité du droit de Réponse de Jules Omer Tchuenkam.

Monsieur le Ministre et cher ainé,

Je voudrais en prologue vous témoigner toute ma gratitude émue au moment ou je découvre que tout un ministre de la République vient enfin de me citer nommément dans une de ses soties publiques.

En réalité, cela fait partie des privilèges qui ne relèvent que des grâces discriminatoirement réservées aux élus dans un pays comme le nôtre ou les hommes frappés du sceau du décret, deviennent mécaniquement des démiurges. Permettez donc que je me réjouisse qu’un demi-dieu ait enfin prononcé mon nom alors même que je commençais à désespérer.

Une fois ai-je passé cette étape, je voudrais avec votre permission Monsieur le Ministre, revenir de façon tout à fait météorique sur un certain nombre de propos émis par vous et, qui me semblent grave et surtout peu honnêtes pour tout un ministre de la République.

Commençons par la paternité du droit de réponse bien entendu.

Monsieur le Ministre, je vais aligner une succession de questionnements rhétoriques qui devraient comporter en eux-mêmes des réponses et vous pourrez alors revenir temoigner si oui ou non, mes affirmations sont vérifiées.

En lisant le texte de Jules Omer Tchuenkam de ce matin, il y’a et, reconnaissons le , des faits que vous n’avez pas botté en touche et qui ne se sont passés qu’entre vous deux et dont seuls vous deux en êtes les témoins à charge.

Quand vous avez contacté Jules Omer Tchuenkam au travers du téléphone de Sieur Zang Elie après une émission à Canal 2 international, étais je là ? Quand il est venu vous voir dans votre bureau, étais je avec lui ? quand vous lui avez confié de ne pas suivre la meute sur facebook étais je là ? quand vous lui avez promis de relancer ses affaires, étais je avec vous ? quand vous avez demandé à votre aide de camp de vous prendre en photo, étais je là ?.Je m’arrête d’abord à ce niveau pour faire remarquer que c’est bien à partir de votre téléphone que ces photos ont été prises pour une simple raison. Jules Omer Tchuenkam tenait entre ses mains son vieux téléphone qu’il traine depuis sa sortie de prison et tout le monde peut remarquer qu’il tient un téléphone en main .A quel moment a-t-il donc sollicité une image avec vous ?. Nous continuons. Pouvez-vous me dire comment ai-je su que vous avez remis une enveloppe de 50.000Fcfa à Jules Omer Tchuenkam ?.Pour finir cette phase de questionnements, vous devrez aussi me dire comment ai-je su que vous aviez un pacte, à savoir qu’il vous a fait promettre que ces photos ne seront jamais diffusées.

Telle est la quintessence de son droit de réponse ce matin. Il me semble néanmoins que dans votre imaginaire, vous auriez cru percevoir un Eboutou dans les secrets de contes de fleurettes. Je vous prierai par conséquent de m’épargner de vos amours de la vingt-cinquième heure.

Sur un tout autre point, vous avez du remarquer que je ne me suis pas prononcé depuis vos sorties à fortes odeurs de récupération politique hier soir. Si je ne l’ai pas fait, à la réalité, c’est parce que je continuais à me justifier le comment tout un ministre de la République peut avec autant de légèreté vouloir s’approprier du travail né de l’indignation collective de tout un peuple aussi bien au Cameroun que dans les diasporas. C’était ridicule !

Vous voulez la vérité sur les véritables artisans de cette libération de Jules Omer Tchuenkam, La voici donc Très cher Ministre Momo.

Apres mon alerte qui a émue le monde entier, j’ai mené un travail de fourmis avec le journaliste Guy Zogo d’Equinoxe Télévision pour bâtir une stratégie de communication. Il a embarqué sa télévision dans cette aventure et d’autres médias nous rejoindrons à l’instar de Radio Balafon, D’Afrik.Inform.Com, Quotidien Emergence, Canal 2 et avec l’aide du journaliste Paul Chouta, nous ferons intervenir France 24 et TV5. Le Journaliste Boris Bertolt avec ses relais à l’international tels Armand Clou Dibankeu et les autres couvriront les réseaux sociaux et tous les Camerounais s’en sont mis chacun à son niveau.

Le coup d’accélérateur au plan judiciaire sera marqué par l’entrée en jeu du collectif d’avocats dirigé par Me Dominique Fousse ou l’on retrouvaient Me Moteng, Me Albert Oyie, Me Goergie Massi et les autres.

Je cherche encore à quel niveau vous avez intervenu. Soyez sérieux .Votre fonction est trop importante surtout pour quelqu’un comme moi qui vient d’un village à la frontière de l’extrême Sud Cameroun avec la Guinée Equatoriale, qui n’a jamais connu le bonheur d’avoir seulement un directeur d’administration centrale.

Je continu de me demander comment l’on peut se prévaloir d’une contribution déterminante en faisant condamner quelqu’un qui vous a apporté la preuve de son innocence à 10 ans d’emprisonnement et à 17 millions de dommages et intérêts à reverser à la partie civile. Sois vous l’avez aidé à être condamné soit vous mentez.

Pour le reste, vous dites avoir appris Monsieur le Ministre que je suis un ancien prisonnier dans une célèbre affaire. Rien que par votre tournure langagière, je sais très bien que vous étiez au courant de cette affaire portée par les réseaux sociaux et vous qui en êtes un feru, avez certainement vu la grossière facture au nom raté et signature ratée à moi attribué par mes bourreaux .Vous êtes à la justice. Demandez le dossier et vous verrez de vos propres yeux. Je passe !

En épilogue, Je voudrais préciser à titre de rappel, que mon contrat moral avec Tchuenkam est terminé. Il s’agissait pour moi, victime d’une terrible injustice de secourir un compatriote. En ma qualité de Chrétien, je sais que Dieu seul me le rendra y compris tous ceux qui y ont œuvré.

Pendant qu’on y est, je cherchais il y’a quelques instants des musiques religieuses sur le moteur de recherche GOOGLE et je suis tombé fortuitement sur votre magnifique single dédié au RENOUVEAU. Un véritable festival de recensés des échecs tous azimuts du renouveau dont on aurait jamais pensé que vous encenserez un jour .Ne dit on pas que seuls les imbéciles ne changent pas ?

Sachez néanmoins que je souhaite que vous sachiez ce que signifie votre patronyme MOMO en ma langue Fang. Il signifie ‘’Neant’’ ou ‘’Vide’’ ! Je considère donc simplement que jetais devant le NEANT et le VIDE !

Tout comme vous, c’était mon dernier mot sur ce dossier.

Très humblement David Eboutou

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 /672 47 11 29

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Auguste Etouke reçoit le grand prix d’excellence africaine pour la promotion de l’ordre urbain

Le dynamisme qui caractérise Auguste Mouelle Etouke, chef de la fourrière municipale de Douala vient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *