Home IDEES Cessar Tchoffo : « Les ennemis de la nation sont ces personnes qui ont décidé de participer à une élection où elle savait perdue d’avance »

Cessar Tchoffo : « Les ennemis de la nation sont ces personnes qui ont décidé de participer à une élection où elle savait perdue d’avance »

4 min read
0
0
297

J’attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les risques de débordement prévisible après l’élection présidentielle au Cameroun.

En effet depuis ce matin un certain nombre de personnes font état de ce que les procès verbaux doivent être filmés pour éviter toute fraude.

En tant qu’analyste de la vie publique de mon pays, je pense qu’effectivement, les risques de fraudes pèsent sur le processus électoral, mais les méthodes mises en avant sont du genre à troubler les esprits.

En effet, connaissant le niveau élevé de la technologie de nos jours, nous savons tous qu’une photo prise et publiée sur les réseaux sociaux n’a aucune légitimité ni légalité.

Au contraire, nous savons qu’il est possible de nos jours de filmer la signature d’une tierce personne et de la falsifier. Ce seul doute est suffisant pour rendre incredible tous les bordereaux de vote qui se seront postés sur les réseaux sociaux.

J’en appelle personnellement à la responsabilité des scrutateurs et à ceux des camerounais qui disposent encore d’un bénéfice de crédibilité en les institutions de leur beau pays, le Cameroun. Ne vous laissez pas distraire par les ennemis de la nation.

Ces ennemis de la nation sont ces personnes qui ont décidé de participer à une élection où elle savait perdue d’avance. Leur égoïsme les pousse à créer le chaos.

Aujourd’hui, elles veulent plonger notre beau pays dans une crise sans fin juste pour respirer la saveur d’un pouvoir. J’en appelle à votre sens de l’honneur. Je répète, nous devons avoir foi aux institutions de notre pays. Elles sont les seules à nous certifier les élections du 07/10 prochain. En dehors d’elle nous n’accepterons plus rien du tout.

Les médias sont chargés de relayer ces informations et de contrôler notre démocratie.

Chers frères et sœurs, le schéma ivoiriens est en cours au Cameroun. Ne vous laissez pas distraire

Merci. César Tchoffo.
Tout sauf l’instrumentation du peuple.

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14  Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments
Load More Related Articles
Load More By lewouri
Load More In IDEES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Felix Tshisekedi ne reconnait pas Martin Fayulu il retire sa signature

« Je me suis rendu compte que l’acte que vous avons posé à Genève n’a pas été compris par …