Home PRESIDENTIELLE 2018 César Tchoffo:”Paul Biya et Maurice Kamto dans la pensée, il n’y a...

César Tchoffo:”Paul Biya et Maurice Kamto dans la pensée, il n’y a pas trop de différence”

144
0

Résumé du programme politique de Maurice Kamto pour l’élection présidentielle 2018. Je le savais déjà après avoir lu son projet de société. Maurice Kamto dans son programme politique pour le Cameroun est revenu sur un ensemble de choses.

Ce programme est divisé en 5 Chantiers. J’ai condensé ici pour vous les 88 pages.

Après 2h32 min de lecture, je suis tombé sur le chantier 4 et il m’a vraiment séduit. Il place la femme 50-50 avec l’homme et impose l’éducation pour toutes. Il impose le contrôle et la limitation des naissances. Il veut professionnaliser les professions informelles de nos épouses et maman, les vendeuses de poissons par exemple. Il ne dit en revanche rien sur la montée des vendeuses de piments, ni à leur accoutrement. Cela reste cependant trop normal. Il n’y a pas une vrai révolution comme par exemple imposer que tous les concours et les emploies se font à 50 – 50%.

Sur la santé on reste un peu trop vague avec de belles mesures comme la carte nationale santé pour tous. Il veut lancer un institut national de recherche et de production des médicaments ce qui est encourager. S’il y a quelque chose qui m’a réellement déçu dans ce programme, c’est la sécurité sociale et professionnelle. Au Cameroun on sait qu’un employeur peut vous recruter le matin et vous renvoyer le soir sans être inquiété. Kamto veut donc créer 1.000 000 d’emplois mais laisse le traitement de ces emplois aux vautours du secteur privés que nous connaissons déjà.

Quand on lit le chantier 1 sur les institutions, on comprend clairement que Kamto est pour un Cameroun décentralisé mais dans le chantier 4 bizarrement, il parle de la solidarité entre les régions alors qu’au fond le pouvoir est centralisé.

Dans un pays à 60% constitué de la jeunesse, Kamto ne fait presque jamais allusion au transfert du pouvoir à ces jeunes pendant qu’il est encore temps. On relit dans son document de 88 pages à plusieurs reprises le transfert de connaissance des retraités aux jeunes. Pour faire les yeux doux aux corps de police, il va même jusqu’à leur proposer à « ceux qui en ont encore la force » de continuer de travailler après leur âge de retraite.

Espérons que l’Agence Nationale pour la Sécurité Routière qu’il veut créer va réduire comme il dit « dans 30 ans » 80% du taux de décès sur nos routes. Hum ! Il n’est pas encore président mais il fait déjà comme Paul Biya avec des promesses qui dépassent la durée de son mandat. En tout cas ; je ne suis pas fan de l’idée d’annuler le transport urbain de moto. 60.000 logements sociaux par an à Douala et Yaoundé. Se construire décemment avec 5 millions ? à Douala et Yaoundé ?

Ce point revient au moins trois fois dans le document : mettre en place une langue unique : le Camerounais créer et produit par l’Académie Nationale Camerounaise. Je suis fan de l’idée de créer une Bibliothèque des Monde Noirs ; normal nor ? Je suis quand même en train de faire porter ma plume dans le monde. Albin Michel Njilo, je pourrais quand même gérer ça même si je ne vote pas pour lui ? Ca se voit Kamto n’aime pas trop le sport. Il a écrit juste ½ page dessus.

Le cout global de ce chantier 4 sur le social est de près de 4050 milliards sur 7 ans, soit 70.47% du montant global qu’il a estimé à 5746 milliards. Vous comprenez donc pourquoi j’ai préféré m’appesantir là.

Bon très vite, revenons un peu au Chantier 1, les institutions.

La forme de l’Etat préconisée est la décentralisation. Donc il est mains dans la main sur ce point avec Paul Biya. J’imagine la déception de mes frères du NOSO. C’est Jean-Marc Soboth qui est bien placé pour nos expliquer cela. Pardon, ne dites plus que le MRC est un parti tribal, il compte lancer les assises nationales de la citoyenneté et de la fraternité. On profitera à cette occasion pour parler de la réhabilitation de nos héros et aussi des méthodes de lutte contre la corruption et le tribalisme. Bon !

En bref, dans cette partie, si vous avez une idée de comment Paul Biya fonctionne, sachez que Kamto s’est longuement appuyé sur son expérience sous Paul Biya pour ceci. L’une des différences est juste qu’il utilise les mots comme « mieux faire ceci » ; « contribuer à faire cela », « s’engager fermement à ceci » par exemple s’engager fermement à la résolution de la crise anglophone. Justement sur ce cas précis, il revient sur tout ce que le président Paul Biya a déjà fait ou est en train de faire. Ok excusez-moi, il a dit qu’il va se rendre dans les régions du NOSO dès qu’il est élu et qu’il va libérer toutes les personnes emprisonnées dans le cadre de cette crise. Il insiste beaucoup sur la langue unique au Cameroun en dehors du français et de l’anglais. Mon ami Fotsing Nzodjou II va bien m’expliquer pourquoi après !

Euh… J’allais oublier, il dit qu’il va numériser la gouvernance. Sérieux, moi-même j’ai fait le canada, s’il réussit, je serai content. Malheureusement, aucun mot sur l’armement. Il veut juste augmenter les effectifs. Il ne dit rien sur le budget de l’armée. Hum, à cette allure il faut craindre l’annexion de Cameroun par le Tchad. Vous savez qu’ils sont très ambitieux. J’espère qu’il ne va pas penser à un moment sous-traiter notre sécurité aux français.

Non je suis sérieux. Car sur le chantier économique il dit qu’il va sortir du FCFA et après dans les commentaires, il dit qu’il va demander l’avis de la France. Bon il n’a pas dit ça directement, mais il dit qu’il va s’entendre avec la CEMAC et l’UEMOA. Vous savez bien que la France est membre, avec droit de véto, à la fois de ces deux institutions. Je connais un gars qui va être énervé quand il va lire ça. Il dit également qu’il va renégocier les APE. Mais il ne dit pas sur quoi exactement. Vous savez quoi ? Il parle du FCFA et des APE, le tout sur 9 lignes. Je dis bien 9 lignes.

Ok, vous imaginez bien qu’il va dire qu’il va créer les emplois. J’ai fait mes calculs dans le document, il ressort en gros 1 million d’emploi sur 7 ans. Il y a beaucoup d’aménagement pour faciliter les investissements. Par exemple la fiscalité pour les revenus à capitaux mobiliers et immobiliers passe de 25% à 18% si l’investisseur réinvesti 40% de ses revenus au Cameroun.

Réduction du taux cumulé d’imposition des sociétés passe de 33 à 25% sur 5 ans. Cela a cependant un risque sur les recettes fiscales de l’État. Car on sait que la dépense publique touche aujourd’hui près de 40% sur notre PIB. Mais bon, plus loin, Maurice Kamto parle de la réduction du train de vie de l’État sans être bien précis.

Hum, la diaspora a un coup à jouer ici : Si tu as un partenaire étranger et qu’il te verse des dividendes, la fiscalité de Kamto t’exonère à 100% si tu réinvestis 30% de ces dividendes au Cameroun sur 24 mois. N’ayez pas peur d’investir avec Kamto, 40% des marchés publiques seront prioritairement octroyé d’office au Camerounais.

Après il y a un tas de bla bla sur l’environnement, l’urbanisme et autres … Justement l’Urbanisme, on manque un peu d’ambition en concentrant presque tout dans les métropoles aux lieux de créer les nouveaux pôles économiques. Ils veulent faire du plateau Djoss, le plateau des affaires. J’aurais proposé un gigantesque projet pareil au Marché Congo. On restructure tout. Pourquoi ne pas en créer un entre Edéa et Douala ?

Le chantier 2, c’est presque Paul Biya. Mais Kamto dit qu’il veut tout recréer jusqu’aux écoles. J’aime bien l’idée de réécrire les nouveaux programmes scolaires.

Le 5ième chantier est plus modeste quelque 6 pages avec en grandes pompes l’autorisation de la double nationalité et l’accompagnement du retour des camerounais de la diaspora. C’est un peu ce que le régime de Paul Biya fait avec le Ministère de la jeunesse.

Merci d’avoir lu.

Ma conclusion est clair, Paul Biya et Maurice Kamto dans la pensée, il n’y a pas trop de différence. Si oui dans la prise de décision et la rigueur.

Merci. César Tchoffo
Envoyez-moi d’autres programmes !

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14  Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here