Home L'INVITE César Tchoffo : « Croyez-vous que Samuel Eto’o peut décider de manipuler ses fans? »

César Tchoffo : « Croyez-vous que Samuel Eto’o peut décider de manipuler ses fans? »

10 min read
0
0
221

L’écrivain camerounais revient ici sur les contours de son dernier ouvrage : créer  des fans politiques. Dans ce livre de 148 pages, ce dernier indique comment l’idée de fans politiques peut révolutionner une campagne électorale.

Un livre pour enseigner aux Camerounais et Africains l’importance de créer  des fans politiques, c’est quoi le projet ?

Le projet est double. Il s’agit d’abord de sensibiliser les hommes politiques afin qu’ils s’aguerrissent des meilleures stratégies afin de créer le changement tant souhaité. En second lieu il s’agit de sensibiliser tout lecteur sur les choix des candidats qui nous sont proposés. En lisant le livre, le politicien sait quoi faire pour gagner et le citoyen quelconque sait comment reconnaître le meilleur candidat.

Au Cameroun, notamment avec le vent des démocraties des années 1992, l’on était plutôt fan des meetings politiques, mais vous dites dans l’ouvrage, que l’idée des fans politiques est plutôt une approche révolutionnaire pour gagner une élection. Comment explique-t-on cette mutation ?

Dans ces périodes tout le monde où presque aspirait au même but ou presque. Ce qui fait que les revendications étaient presque toutes similaires. Aujourd’hui, la société a beaucoup évolué et les revendications sont multiformes. Par exemple dans les années 90, l’idée de chômer après les études était nouvelle. Aujourd’hui, c’est presque évident. Et pourtant les besoins d’habillement, de logement, de santé et autres n’ont pas changé. Cela signifie que le discours et la manière de faire le discours doit également évoluer ou changer. Donc l’idée de la création des fans politiques veut que l’on considère les petites différences existentielles entre les communautés afin de proposer des solutions ciblées.

Le livre de 148 pages est préfacé par l’honorable Teingni Detio Jean, sénateur de la République et chef supérieur des Bamessingués. Ce dernier dans son propos inaugural invite le lecteur à faire sien l’ouvrage pour ne point tomber dans la manipulation des consciences. En quoi l’idée des fans politiques éviter la manipulation de l’opinion ?

Dans ce sens que, de nos jours, les émotions semblent occuper une place de choix dans la société. Lorsque vous avez une équipe de fans, vous parlez plus par émotions que par raison. Je ne dis pas que vous oubliez la raison. Mais je dis que la raison devient secondaire.

Du coup, il vous paraît très invraisemblable de mentir les vôtres. Car, vous formez une vraie cohésion. Les fans disposent donc d’un leader qui se sent redevable de façon émotionnelle. Croyez-vous que Samuel Eto’o peut décider de manipuler ses fans? En tout cas j’y crois pas. Car ils sont liés par le bon sens, la sensibilité.

Vous dites dans l’ouvrage qu’on n’est plus président parce qu’on est porté par l’oligarchie. Mieux ce sont les oubliés qui décident dorénavant des résultats des scrutins. Mais les trois exemples que vous citez dans l’ouvrage, à savoir Donald Trump, Emmanuel Macron et Patrice Talon appartiennent tous à la classe des bourgeois. Il n’y a pas un paradoxe quelque part ?

Oui tout à fait. Ils appartiennent à la classe des bourgeois mais ils ont gagné les élections avec les voix des oubliés. En dehors de leur position sociale, ces trois présidents partagent également une très grande humilité.

Vous parlez d’une stratégie qui a marché pour Dolald Trump, l’actuel président américain, comment un leader camerounais peut-il copier cet exemple à quelques jours de la présidentielle ?

Il faut savoir que le Président Paul Biya utilise déjà un ou deux des secrets pour ravir des fans politiques. On peut critiquer la méthode peut-être, mais le RDPC au fil des années a travaillé sur les stratégies de base. Cependant l’un des problèmes avec cette méthode révolutionnaire c’est qu’elle est attachée à une personne qui très souvent est le président. Il peut donc gagner l’élection et mal gouverner après. Où ne pas réussir à transcrire le secret chez son administration. L’effet retour peut donc être catastrophique.

Car les fans politiques vont s’en prendre à leur leader si les choses ne marchent pas. Vous vous rappelez ce qui s’est passé avec les lions indomptables lorsqu’ils n’ont pas été qualifiés en 2006 pour la coupe du monde.

Le livre est publié aux éditions Infura, parlez nous un peu de cette maison d’édition...

C’est une firme de management qui développe des stratégies pour les entreprises ambitieuses. Nous faisons également dans l’accompagnement d’affaires tant au niveau national qu’à l’international. Vous pouvez visiter notre site internet pour plus de détails : www.imfura.com.

 

Entretien mené par Armand-Rodolphe Djaleu: lewouri.info

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14  Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments
Load More Related Articles
Load More By lewouri
Load More In L'INVITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Felix Tshisekedi ne reconnait pas Martin Fayulu il retire sa signature

« Je me suis rendu compte que l’acte que vous avons posé à Genève n’a pas été compris par …