Home / PRESIDENTIELLE 2018 / Cameroun : Le SDF exclut tout rapprochement avec le MRC

Cameroun : Le SDF exclut tout rapprochement avec le MRC

La précision est du Secrétaire Général du Social Democratic Front,(SDF),l’ancien Sénateur Jean Tsomelou qui affirme que de nombreux médias ont dénaturé la teneur du communiqué qu’il a signé le 27 janvier 2019 au lendemain des manifestations non autorisées réprimées par les forces de sécurité et organisées à l’appel de Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC).
Dans son communiqué relativement aux actes de violences subies par les manifestants, le Secrétaire Général du SDF : « dénonce énergiquement ces actes de barbarie dans lesquels sont passés maitres ceux qui ont décidé d’utiliser l’armée pour s’éterniser au pouvoir


Plus loin dans le communiqué, Jean Tsomelou écrit: « les camerounaises et camerounais sont appelés à se mobiliser pour défendre leur droit constitutionnel. Le SDF s’engage par conséquent dès à présent par une concertation avec ses élu (e)s et toutes les autres forces politiques et citoyennes positives à conduire cette mobilisation pour le changement ».


Plusieurs analystes et même certains militants du SDF avaient vu dans ce paragraphe, un possible rapprochement en vue d’une mutualisation des forces pour mener les combats contre le régime en place au moins à court terme entre le SDF ,principal parti de l’opposition au Cameroun jusqu’ à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 où son candidat, Joshua Osih, a occupé le 04ème rang et le MRC ,dont le leader, Maurice Kamto a officiellement occupé la 02ème place derrière le Président sortant Paul Biya.


Joint au téléphone le 28 janvier 2019 dans l’après midi, le Secrétaire Général du SDF affirme non seulement que son parti ne considère pas le MRC comme une « force positive »,mais aussi que le SDF a déjà tourné la page du scrutin présidentiel et ne saurait donc dénoncer un quelconque « hold-up électoral »,l’un des principaux motifs au cœur des manifestations des partisans du MRC du 26 janvier 2019 dans plusieurs villes camerounaises et dans certains pays étrangers.


Par ailleurs Jean Tsomelou ajoute que le combat que le SDF et ses alliés entendent mener plus tard dans le cadre de la concertation à venir ne se fera pas dans la rue. « La résolution de la crise socio politique qui secoue les Régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis octobre 2016, la réforme de la forme de l’Etat avec le retour au fédéralisme ainsi que la réforme consensuelle du code électoral sont les priorités de son parti, » conclut-il.

Un article de Eric Boniface Tchouakeu

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Tel: 00 698 11 70 14

Mail: contact@lewouri.info

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Les sécessionnistes attaquent Okalia Bilaï

Le cortège du gouverneur de la région du Sud-ouest a essuyé des tirs ce 12 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *