Home / ECONOMIE / Cameroun: FIPCAM Limoge un employé blessé victime d’un accident de travail

Cameroun: FIPCAM Limoge un employé blessé victime d’un accident de travail

Le procès-verbal de la gendarmerie nationale donne pourtant raison à l’employé IREKE À NYAM Clément victime d’un accident de circulation routière.
Mfou,le 24 juin 2019
IREKE A NYAME Clément.G
Matricule 2956
chauffeur poids lourds
Tel:695325164
Et
BELA NYATTE Éric Joël
motor-boy
Société forestière FIPCAM
À Madame l’inspecteur départemental du travail et de la sécurité sociale.
DDTSS/Mefou et Afamba
-Mfou-
Objet: Plainte pour examen de litige
Motif: Licenciement pour faute lourde imaginaire par FIPCAM
Madame l’inspecteur,
Nous avons l’honneur de vous demander de bien vouloir examiner le litige de travail nous opposant à la société FIPCAM et de nous permettre de faire respecter nos droits.
SUR LES FAITS:
Nous sommes des employés exemplaires auxquels l’entreprise a confié le travail de transporter le bois de l’usine FIPCAM de Mfou jusqu’au port d’expédition de Douala.  Mais lors du voyage du 24 mai 2019,un autre véhicule a effectué brusquement un demi-tour sur la route provoquant ainsi l’accident dans lequel IREKE a été blessé et abandonné par l’employeur, sans aucune fausse manoeuvre de notre part.Le procès-verbal de la gendarmerie du lieu de l’accident le disculpe  entièrement. Par conséquent nous pensons que cette sanction est disproportionnée,voir imaginaire.
Nous prenons en exemple le fait que:(1) M.Stéphane MULLER conduisant un véhicule de FIPCAM avait fait un accident(un tonneau) sur la route d’Eboumetoum mais il n’avait pas été licencié.(2) M.MEBARA Didier avait fait un accident de route avec un véhicule de FIPCAM sur la route de Nsimalem,mais lui aussi n’avait pas été licencié. (3)M.ELANGA aussi avait fait un accident avec un véhicule FIPCAM mais il n’avait pas été licencié.
Vu que cet accident en plein exercice de nos fonctions est un accident de travail.Nous vous prions:(1) De requalifier ce licenciement à sa juste valeur. (2)D’obliger l’employeur de nous faire passer un examen médical et des soins médicaux dans le cas contraire de nous rembourser les frais d’hôpital payés par nous même suite à cet accident.(3)De calculer et payer nos droits ainsi qu’il suit: – Indemnité de licenciement: 464 000fcfa.-Indemnité de préavis:460 000fcfa.- Frais de retour à la résidence habituelle à bertoua dans la région de l’Est :116 000fcfa.-Remboursement des sommes retenues unilatéralement par FIPCAM pour la caisse solidarité:24 000fcfa.-Réparation pour dommage subi  lors de cet accident corporel et psychologique:7 500 000fcfa.
Veuillez croire,madame, à l’assurance de nos salutations distinguées.
Pièces jointes: dossier:
-PV accident de circulation routière
-Lettre de licenciement
-Certificat de travail
-Dernier bulletin de paie
Ampliations:
-PRC; -PM; -Préfet/MAF; -Union Européenne; – Bureau Veritas(prog FSC/OLB); -COMICODI; DDH/Alex MBOM
Les plaignants:
IREKE A NYAME Clément.G
BELA NYATTE Éric Joël

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14

Facebook Comments

About Lewouri Info TV

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

L’absence d’adresses postales, un challenge quotidien pour le e-commerce au Cameroun

“C’est vrai que le commerce électronique prend de l’ampleur dans le continent africain et personne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *