Home PRESIDENTIELLE 2018 Benjamin Zebaze:”L’année 2019 va « nous finir », comme on dit au...

Benjamin Zebaze:”L’année 2019 va « nous finir », comme on dit au quartier”

226
0

Si vous êtes gentils ; si vous me promettez de ne pas aller raconter à Peter Essoka et ses sbires que je continue à écrire, je vais vous donner des informations exclusives : informations qui vont pousser certains d’entre vous à perdre du sommeil.

Mais les publier quand ? Avant le 1er janvier pour vous gâcher les fêtes ? Après pour vous gâcher le début de l’année ? Tel est le choix cornélien qui s’offre à moi.

Mais voici un gros aperçu du problème :

Pendant que des imbéciles s’acharnent sur le net sur ce qu’ils croient être la défense des intérêts bamiléké ; que d’autres se disent prêts à mourir pour la cause panafricaniste…un drame s’apprête à nous frapper douloureusement.

– La menace de dévaluation nous pend au nez car; ce que l’économiste Dieudonné Essomba redoutait tant, est arrivée. La zone Cfa Afrique centrale n’a plus qu’environ un trimestre de réserve de change. Qu’est ce que cela implique ? J’y reviendrai pour les non initiés.

– Le gouvernement, qui instrumentalise la Cobac, a trouvé des boucs émissaires : les banques, notamment celles tenues par les bamilékés et les « noirs », sur qui il met une pression d’enfer ; en tête, Afriland first Bank l’une des banques les plus solides de la zone, United Bank for Africa (UBA), ECOBANK- CAMEROUN ;

Qu’est ce que la Cobac reproche à ces banques ? Pourquoi à ces trois banques seulement ? Pourquoi des communiqués pour effrayer la clientèle en cette période délicate ?

– Pourquoi, le 22 septembre, les dirigeants de ces trois banques ont été sanctionné de manière sévère, leurs sanctions publiées, alors que ce qui leur est reproché, est aussi reproché aux banques détenues par les intérêts étrangers, notamment français ?

– Pourquoi on demande aux Banques ce que même l’Etat refuse de faire ?

– Pourquoi cette fois-ci, la dévaluation pousserait les Camerounais à manger des “herbes sauvages” ?

– Qui est le Secrétaire général de la Cobac ?

– Quel poste occupait son frère auparavant ? Quel lien entre ces deux informations ?

– Quel sentiment peuvent avoir ces deux frères envers la direction actuelle d’Afriland First Bank ?

Vraiment, Paul Biya et son clan doivent quitter ce pays. Trop c’est trop. Vous ne me croyez pas ? Attendez de lire le dossier que je viens de terminer d’écrire.

L’année 2019 va « nous finir », comme on dit au quartier. Et Paul Biya et son clan, ne sont que des inconscients, et ceux qui les soutiennent, des criminels.

L’enfer rode autour de ce pays.

Benjamin Zebaze

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Tel: 00 698 11 70 14

Mail: contact@lewouri.info

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here