Home PRESIDENTIELLE 2018 Béatrice Mendo : « même Paul Biya aurait considéré CABRAL LIBII avec admiration »

Béatrice Mendo : « même Paul Biya aurait considéré CABRAL LIBII avec admiration »

5 min read
0
0
2,855

Est-ce que les gens ont la mémoire courte?

Oui, les gens ont la mémoire courte, d’ailleurs pour beaucoup de lâches, l’amnésie est un choix délibéré…
Si les gens n’avaient pas fait le choix d’oublier… Ils se seraient souvenus.

Ils se seraient souvenus de l’incompréhension, de l’indignation, voire de la panique qui ont gagné les gens quand ils ont entendu la petite voix de leur nouveau président Paul Biya.

Tous qui étaient habitués à la voix du président Ahidjo qui fleurait bon la testostérone étaient désemparés… Beaucoup, dans le secret de leur coeur, faisaient un diagnostic peu avantageux pour le président Biya, celui d’un déficit de testostérone dont la douceur de la voix était peut-être un des symptômes, entre autres.


D’autres gens murmuraient encore que s’il y avait eu des élections, même dans son village, le président Biya n’aurait pas gagné les élections, même maire de quelque part là-bas, il ne serait pas devenu à cette époque-là.


Le président Biya a eu plus de 3 décennies pour policer son image, avec tous les moyens exorbitants que lui confère sa position, au point d’apparaître comme un superhéros aux yeux de certains. Pour moi, ça demeure effrayant de faire un bilan de plus de 3 décennies en ce qui concerne un président, ce nombre d’années en lui-même est déjà peu élogieux, ça signifie qu’on a redoublé encore et encore, que plus de 3 décennies n’ont pas suffi pour que quelqu’un ait même un petit sentiment de travail accompli, ce seul sentiment-là qui vous pousse à envisager de vous reposer dans la sérénité.


Le président Paul Biya a donc eu plus de 3 décennies pour être devenu ce qu’il est, doit-on conclure qu’il a décidé de faire mentir l’adage? Que la valeur chez lui a décidé d’attendre le nombre d’années, et qu’elle n’a même pas fini d’attendre? Je ne peux pas répondre à cette question, parce qu’une autre me vient aussitôt: quelle valeur cherche-t-il donc encore après tant d’années? Mais un constat s’impose, il cherche encore.


Seulement, je suis sûre que, à la faveur d’un moment de lucidité (Oui, la première chose que le temps altère, autant chez les individus lambdas, que chez un individu qui a longtemps exercé un pouvoir sans partage, c’est bien la lucidité).


je suis donc sûre qu’à la faveur d’un moment de lucidité, même Paul Biya aurait considéré CABRAL LIBII avec admiration, Il y aurait vu en lui le jeune qu’il aurait certainement aimé être, mais qu’il ne sera jamais.
Si le jeune Paul Biya avait eu la détermination, la pugnacité et même la pertinence de CABRAL LIBII, la face du Cameroun aurait certainement changé.

JE VOTE CABRAL LIBII

Béatrice Mendo

Facebook Comments
Load More Related Articles
Load More By lewouri
Load More In PRESIDENTIELLE 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Felix Tshisekedi ne reconnait pas Martin Fayulu il retire sa signature

« Je me suis rendu compte que l’acte que vous avons posé à Genève n’a pas été compris par …