Home / SANTE / Ascom lance une caravane sans sida à Douala

Ascom lance une caravane sans sida à Douala

L’initiative de l’Association des communicateurs du Cameroun, (Ascom) est soutenue par le Pari mutuel urbain camerounais (Pmuc).

La journée mondiale du Sida, c’est le 1er décembre 2019. Bien avant cette journée consacrée à la sensibilisation sur ce qu’on appelle la pandémie du siècle, Ascom sort le grand jeu sur le terrain. Ce vendredi 29 novembre 2019, l’association organise une grande caravane de sensibilisation à Douala capitale économique du Cameroun. Il est question ici, de donner du sourire aux malades, tout en sensibilisant les populations sur les méthodes de préventions contre le Vih-Sida. Pour la circonstance, l’ordre national, des humoristes accompagnent l’initiative. Le temps d’une tournée de la ville, les dieux du rire comme Hoga, « le pichichi » donne du sourire à plus d’un.

La Caravane sans Sida, est le 1er grand spectacle d’humour et de musique de sensibilisation et de lutte contre le Vih-Sida. Le but ici est d’éveiller les consciences sur l’existence réelle de la maladie, les méthodes de contraception. Cette première initiative bénéficie du concours du Pari mutuel urbain camerounais (Pmuc), entreprise citoyenne. Ainsi, dans les rues de Douala, la caravane parcoure la ville, distille de la bonne musique, propose de sketchs, le tout, sous fond de sensibilisation. Premier arrêt, l’hôpital de district de Deido dans le 1er arrondissement de la ville. Ici, le staff médical réserve un accueil plus que chaleureux aux visiteurs du jour. Quelques civilités d’usages, et on remet des cadeaux de circonstances, concertés par le Pmuc.

Puis, la caravane continue le tour de ville, au passage, elle sensibilise la population sur le mal du siècle. L’autre arrêt majeur de la journée est l’hôpital de Tergal, dans le 3ème arrondissement. Dans cet enceinte hospitalier, l’accueil est tout particulier, le cadre propre, rythme avec la bonne humeur du personnel médical, qui voit en l’action d’Ascom, une plus value. La délégation effectue une première halte, au pavillon maternité. Sur le coup, des cadeaux sont distribués aux malades. Plusieurs ne cachent pas leur joie. « Je dis un grand merci au Pmuc et à l’association des communicateurs du Cameroun. Cela me va très droit au cœur j’étais sur le point de sortir, la major du service de maternité ma dit patiente il y a un beau petit truc qui arrive, c’est une effectivité. Merci infiniment ! » Explique Nouno Nathalie, une mère bénéficiaire. Celle-ci est au côté de son fils de 10 mois malade depuis une semaine. La même scène se déroule dans les autres services de l’hôpital.

Pour un premier essaie, c’est un véritable coup de maitre, à la satisfaction des organisateurs. « Nous sommes très satisfait, pour une première édition. Le pari était difficile mais on est comblé. Nous avons visité les hôpitaux qui étaient sur notre itinéraire, notamment l’hôpital de district de Deido, et l’hôpital de Tergal. L’accueil est très chaleureux, du corps administratifs, mais aussi des malades qui ont apprécié le geste. Notamment cette manière de faire, contribuer ensemble à la lutte contre le Vih-Sida. » Se félicite Megaing Melanie, présidente Ascom. Plus loin, elle pose les balises des actions avenirs. « Nous envisageons faire l’initiative à long terme, chaque année, Ascom s’engage à accompagner tous les malades dans tous les hôpitaux. Nous espérons aussi rencontrer toutes les communautés dans un environnement où, le Sida n’est plus un tabou. »

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Joseph Antoine Bell : « je ne crois pas que le Ballon d’Or soit réservé, de nos jours, à une race… »

L’ancien lion indomptable vient de faire cette déclaration sur son compte Facebook. Le magazine France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *