Home IDEES Armand Okol:” tu te déconnecte juste le temps d’une demi journée et...

Armand Okol:” tu te déconnecte juste le temps d’une demi journée et quand tu reviendras, assurément “Gnangono Du Sud” t’auras déjà volé la vedette”

120
0

SANS AUCUN DOUTE, UN PROCÈS D’INTENTION.

Comme la plupart des internautes, j’ai vu circuler hier le paragraphe objet de querelles. Comme plusieurs aussi, j’ai tout de suite imaginé que c’était un post, pour de vrai, commis par l’auteur. Comme plusieurs, j’ai spontanément accusé le coup sur le moment pour des raisons évidentes. Mais déformation professionnelle oblige, j’ai pas voulu rester prisonnier des rumeurs et de mes humeurs. Alors j’ai voulu en avoir le cœur net. J’ai d’abord foncé sur le mur du concerné. Et là j’ai commencé à tiquer en lisant ce qui suit, un post de lui pour de vrai.

A beg oooo. Un petit commentaire sous un post, et tout s’emballe! Ce n’était qu’un commentaire. Une réaction à un post sur le mur d’autrui.
C’était de l’auto dérision. Je démontrais que moi même suis pas opposant…
Ne faites pas, on vient m’arrêter !”

Rodrigue Tongué Ndeutch

Je ne me suis pas arrêté là. Et pour cause, j’essayais de déceler entre le “commentaire” et le “post” un piège éventuel, la petite bête, l’élément accusateur, un p’tit signal à même de conclure à la présomption de culpabilité. Plus je réfléchissais et plus cette affaire me gênait, elle me rongeait, elle essayait de me détruire de l’intérieur. 23h, minuit, 1h, 2h, 3h… je n’arrivais toujours pas à m’endormir. Alors j’ai décidé de lui faire payer à ma manière “sa bourde”. J’ai alors composé son numéro à cette heure indue. Et surprise, il a en personne décroché à la première sonnerie. Donc il ne dormait pas! Je n’ai pas mis les gangs (comme à l’époque de “FACE À OKOL”), mieux, je l’ai passé à l’interrogatoire. L’échange a duré une bonne trentaine de minutes.

Évidemment je me doute bien que vous voulez que je vous relate toute la conversation jusqu’aux moindres détails. Je veux bien le faire, mais seulement je ne vous aurait pas fait du bien, je vous aurait gâché le plaisir de vous abreuver à la source, pour ingurgiter le liquide potable. Vous comprendrez alors que nous sommes comme dans le cas de figure de l’eau: elle est fraîche et pure quand vous la buvez à la source mais lorsque vous la transportez dans un récipient ouvert à l’air libre, elle se contamine et devient infecte à la consommation. C’est pareil avec les commentaires de Facebook, dès que vous les sortez de leur contexte, vous les dénaturez complètement.

Rodrigue, cher ami, tu as là une petite idée de ce que nous autres vivons au quotidien depuis que nous “les blancs becs” avons eu l’outrecuidance d’investir le champ politique. Ça cogne dur, sans pitié, tous les coups sont permis, même ceux au dessus de la ceinture. Et si par malheur l’affaire se déporte la toile, il faut multiplier par 10 l’effet nuisance. Alors je te file l’astuce, car à force d’encaisser les coups des haineux, nous avons commencé nous autres aussi par avoir “notre force de l’expérience” en capacité d’endurance; tu te déconnecte juste le temps d’une demi journée et quand tu reviendras, assurément “Gnangono Du Sud” t’auras déjà volé la vedette.

Mais en attendant, Tara, c’est à moi de te souhaiter à présent d’être le bienvenu à “L’ARÈNE”, le ring du HIGH et du HOT de la polémique, le “foup-fap”.

Armand Okol

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Contact: 000 237 698 11 70 14 /672 47 11 29

Mail : contact@lewouri.info

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here