Home / ENTREPRISE / Affaire riz Broli : qui peut dire à Évariste Helle, Le PDG de AFD qu’il est dans l’erreur ?

Affaire riz Broli : qui peut dire à Évariste Helle, Le PDG de AFD qu’il est dans l’erreur ?

En 2012, j’observe que la communication des entreprises au Cameroun est à la traîne. Surtout lorsque qu’elle est retournée au grand public. Je travaille alors sur Cameroun First, une entreprise qui devient plus tard Imfura Média. Je trouvais qu’il était important de rapprocher et intégrer le dernier consommateur dans les stratégies de d’entreprise.

Dans la foulée, en 2016, lorsque IMFURA est sur pied, j’approche Broli, l’actuel African Food Distribution pour leur présenter mon approche. Après quelques discussions avec le responsable marketing et communication de la boîte, il me fit savoir que mes idées son bonne mais il devra en parler avec le PDG.

Je lui demande alors si je peux le faire moi même, il me dit non c’est compliqué. C’est alors que je rédige 2 pages pour expliquer ce que je veux et au final, mes idées ne sont pas retenues.

Lorsque j’ai vu cette histoire de riz Broli sur les réseaux sociaux. J’ai d’abord rit. Ensuite j’ai voulu intervenir mais quelque chose m’a arrêté jusqu’à ce que j’apprenne que Le PDG a décidé de porter plainte contre des personnes qui n’ont aucun impact sur la vie des camerounais.

Pourquoi ? Juste parce qu’ils ont dit que votre riz est de mauvaise qualité. Svp, dites à ses responsables que c’est une très mauvaise stratégie qui va vous perdre du temps et égrener votre réputation davantage. En réalité, le service que je vous proposais il y a 3 ans devrait permettre à Broli de communiquer de façon périodique sur la qualité de ses produits. Car, justement ce genre d’attaque ne manque pas dans un secteur fort concurrentiel.

Tout comme la crise anglophone, lorsque les gens sont dans une logique, essayer de leur faire peur est toujours contre productif. On en sort toujours étant déshabillé. La stratégie gagnante qui doit vous habiter est simple : convaincre la population que ce qu’on a dit est faux. Il ne sert à rien de se défendre.

Je viens d’utiliser deux mots : convaincre et défendre. Les deux ont le même objectif : rétablir la vérité. Mais le premier crée des divisions tandis que le second crée des curieux. On se défend dans la division et on convainc dans la collaboration. Ce sont des notions très puissantes que j’ai apprises chez les IMFURA.

Dans une attaque, c’est le plus faible qui se défend. Alors que le plus fort va s’expliquer pour convaincre. On ne peut pas se défendre quand on a raison. Sachez que les gens ne sont pas idiots. Lorsqu’un fort traîne un faible devant les juridictions, c’est purement de la domination. C’est en tout cas ce que déduit le citoyen lambda. Pire dans nos sociétés où on sait que le justice n’est pas dite.

Réfléchissons en! Qui a déjà vu Total dans les procès au Cameroun ? Moi non. Pourquoi ? Car ils ne veulent pas s’attirer les mauvais jugements de la société. Vous pouvez les porter plainte et ils feront vite de négocier à l’amiable. Mais ils ne vous porteront jamais plainte. Car ça salit leur image.

En conclusion : nos entreprises doivent apprendre à être moins réactives et plus proactives. J’aurais eu un statut de consultant chez vous que cet événement serait géré avec extrême professionnalisme.

César Tchoffo:contributeur lewouri.info

Profitez d’une base de données de plus de 2 2 000 visiteurs et:

Augmentez votre visibilité à l’échelle nationale et internationale

Menez vos campagnes    sur internet, le plus grand réseau de communication

Booster vos affaires

Publiez vos annonces à partir de 5 000 FCFA

Tel: 00 698 11 70 14

Mail: contact@lewouri.info

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Duvalier Kamdoum Soh : « Ascom Prize récompensera 30 entreprises cette année »

Pour sa 9e édition, qui aura lieu ce 14 juin 2019 au Sawa Novotel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *