Home / ECONOMIE / A Kumba, les autorités imposent elles aussi des villes mortes aux habitants

A Kumba, les autorités imposent elles aussi des villes mortes aux habitants

C’est dans le but de forcer les habitants à défier le Lockdown des sécessionnistes.

 

Guerre des « villes mortes » à Kumba. C’est dans la région du Sud-ouest Cameroun. Séparatistes et administrations se livrent à une guerre psychologique sur la population.

 

 

 

Pendant tout le week-end, la population est contrainte de rester chez elle par les forces de l’ordre. Ce lundi 9 septembre 2019, les séparatistes menacent  toute personne qui contrevient  au « Lockdown » en vigueur chaque début de semaine.

 

 

Préfet de la Meme

 

 

Chamberlin Ntou’ou Ndong, le préfet de la Meme vient de signer un arrêté interdisant toute activité dans la ville de Kumba. Ceci  à partir 07 septembre 2019. Les motos à usage commercial, les taxis et autres véhicules du transport interurbain sont interdits de circuler dans le département.

 

Tous  les marchés, magasins commerciaux, stations-service sont restés fermés jusqu’au dimanche 08 septembre 2019. L’interdiction est levée ce lundi 09 septembre. Une décision accompagnée d’un fort déploiement des forces de sécurité et de défense dans la ville.

 

 

Kumba I

 

 

Par ailleurs, le sous-préfet de Kumba I, annonce une opération de vente publique de denrées alimentaire au marché central de la ville.  Il s’agit par cette action, de contraindre les populations à défier le  « Lockdown ». C’est  une opération de verrouillage imposée par les séparatistes ce lundi 9 septembre.

 

Les menaces des séparatistes contre ceux qui ne respectent pas les « villes mortes » inquiètent les habitants.  Difficile pour elle de sortie de chez elle. En mi journée ce lundi, les artères de la ville de Kumba ainsi que le marché central sont déserts.

 

 

Facebook Comments

About Lewouri Info

Le Wouri Info Tel : (+237) 698 11 70 14

Check Also

Les dockers veulent paralyser le port autonome de Douala ce mercredi

Ceci fait suite à un préavis de grève donné le 16 octobre 2019, au directeur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *